07.12.2012 - Partners & Donors

Le gouvernement des Pays-Bas et de l'UNESCO se sont engagés à former les forces de sécurité en Tunisie sur la liberté d'expression

L’ambassade des Pays-Bas à Tunis, au nom du Ministère néerlandais des Affaires étrangères, a conclu un accord avec l'UNESCO pour soutenir la formation de la sécurité des forces sur la liberté d'expression, la liberté de la presse et la sécurité des journalistes pour promouvoir les principes démocratiques en Tunisie.

La sécurité des journalistes est devenue une des priorités les plus importantes des organisations de médias soutenant la liberté d'expression en Tunisie. Pour assurer le succès de la transition démocratique actuellement en cours, il est essentiel d'encourager le respect des droits humains des principes démocratiques, la liberté d'expression et la sécurité des journalistes.

L'accent de ce projet sera mis sur la sécurité des professionnels des médias afin de garantir les conditions pour la mise en œuvre de la liberté d'expression, la liberté de la presse et le pluralisme des médias, ainsi qu’à faire en sorte qu'une forme de journalisme critique peut avoir lieu, sans les interférences de n'importe quel acteur, notamment les forces de sécurité.

La formation, organisée et coordonnée par le Bureau de projet de l'UNESCO à Tunis, devrait avoir lieu au cours des 8 prochains mois et sera mise en place en coopération avec le Ministère tunisien de l'Intérieur. L'initiative prévoit un soutien supplémentaire de SIDA et du Fonds de Post conflit - Post catastrophe (PCPD) de l'UNESCO.




<- retour vers Partenaires et donateurs
Retour en haut de la page