Alignement sur les standards européens dans le secteur de médias en Europe du Sud-Est

© UNESCO/ Daniça Bijeljac

Pertinence

Les pays concernés sont, à différent niveau, sur la voix de la démocratisation. Ils ont besoin, sur les media notamment, d’une législation précise et cohérente, sans interférence avec les autorités politiques et autres centres d’intérêts forts. La plupart d'entre eux ont débuté un processus de réforme des media. Des efforts sérieux ont fait dans le développement de structure pour les médias indépendants et ce, malgré les niveaux hétérogènes de législation media dans les pays.

Après le soutien d'initiatives media, la formation des journalistes et la création de réseaux, le moment est venu de mettre en œuvre des standards professionnels et d’augmenter le nombre de journalistes comme des agents d'intérêt public. Ainsi, l'autorégulation et la responsabilité des media dominent ce projet.

L'action

Ce projet veut favoriser, assister et accélérer les réformes media, consolider les standards européens et inciter davantage de protection, de professionnalisme et d'indépendance des media. Il se concentrera sur deux secteurs principaux :

  • L’autorégulation avec le développement d’outils et de mécanismes, la prise de conscience de son importance et sa valorisation;
  • Les standards de l'Union européenne et internationaux avec l’accélération de leur mise en place  et l’application des bonnes pratiques de responsabilité media, tout particulièrement pour les services audiovisuels et la législation media.  

Un site de référence sur la responsabilité media sera créé sur internet. Il intégrera les enseignements et l’autorégulation. Il reliera les organismes autorégulateurs des régions pour faciliter l'échange d'informations, les partenariats et l'intégration.  

Il encouragera les mécanismes de responsabilité media au niveau des salles de rédaction, comme par exemple le médiateur de rédaction. L'UNESCO développera aussi des documents de soutien, aidera 18 salles de rédaction à expérimenter l’autorégulation et produira un guide pratique pour les aider à construire leurs propres systèmes de responsabilité.  

Le programme organisera deux rencontres internationales thématiques de réflexion afin de rassembler les acteurs les plus pertinents pour établir les mécanismes autorégulateurs : professionnels des média, associations et syndicats de journalistes, propriétaires et éditeurs de media, organismes de réglementation, décideurs et législateurs.

© UNESCO/ Soler-Roca, M.

Les groupes cibles

Les pays intéressés sont l’Albanie, la Bosnie-Herzégovine, la Croatie, l’Ancienne République Yougoslave de Macédoine, le Monténégro, la Turquie, la Serbie et le Kosovo. Tous les professionnels des media seront sensibilisés comme les communautés, les organismes autorégulateurs, les centres et instituts, régionaux ou nationaux.

Actions principales

1. La connexion des organes de presse locaux et des procédés d’autorégulation, à un niveau européen;

2. L’installation d'une référence pour les systèmes de responsabilité et d’autorégulation des media ; et d’un réseau virtuel de professionnels concernés dans les régions;

3. L’évaluation à date des progrès, la diffusion des connaissances et la détermination des nouveaux besoins sur la responsabilité médiatique et l'autorégulation;

4. La promotion de structures alternatives pour les salles de rédaction sur la responsabilité ou l’autorégulation et la création d'un document de référence;

5. L’installation d’un environnement propice au développement et à la modification de la législation nationale, particulièrement sur les services radio et audiovisuels et conformément aux standards internationaux.

La valeur ajoutée de ce projet est de construire et consolider, l'expertise dans les pays et dans la région, et de déployer les initiatives nationales dans les régions. La constitution d’un document de référence sur la responsabilité des media et l’autorégulation initiera les débats et l'interconnexion des principales parties prenantes, des acteurs nationaux, régionaux et européens.

Retour en haut de la page