La réhabilitation et la sauvegarde du patrimoine culturel au Kosovo

© UNESCO/Horst Gödicke

Le 13 mai 2005, la première conférence internationale sur « La réhabilitation et la sauvegarde du patrimoine culturel au Kosovo » était organisée par l'UNESCO en collaboration avec la Mission intérimaire des Nations Unies au Kosovo (MINUK), ainsi que le Conseil de l’Europe et la Commission européenne. Lors de la conférence, les donateurs ont octroyé 10 millions de dollars pour la restauration, la protection et l'amélioration des monuments chrétiens (Serbe orthodoxes) et Islamiques (ottomans), ainsi que des bâtiments vernaculaires traditionnels, qui avaient été soit endommagés pendant la période de guerre et le conflit lui-même, soit qui nécessitaient des travaux d'urgence.

La conférence internationale constitue le cadre d’intervention pour l’action de l’UNESCO en faveur de la « sauvegarde du patrimoine culturel au Kosovo » qui a reçu les financements des différents donateurs

Grâce à des contributions de la République tchèque, la France, l’Albanie, l’Allemagne, la Hongrie, l’Italie, la Grèce, le Turquie, l’Etats-Unis et récemment de la Fédération de Russie, qui sera bientôt suivie par la Bulgarie, l'UNESCO a pu commencer à travailler sur la restauration d'environ 15 monuments au Kosovo, dont quatre sont inscrits sur la Liste du patrimoine mondial. Plusieurs projets ont déjà été réalisés avec succès.

L’étendue d'intervention de l'UNESCO est liée à :

(i) La restauration des monuments et du patrimoine culturel;

(ii) le renforcement des capacités locales dans le domaine de la préservation du patrimoine culturel;

(iii) le renforcement des capacités des institutions et des professionnels en matière de préservation du patrimoine culturel;

(iv) La promotion du dialogue interreligieux;

(v) La promotion du dialogue inter-culturel;

(vi) Utilisation du patrimoine culturel en tant qu'outil de paix et réconciliation.

© UNESCO/Sesum, Sinisa

Compte tenu de son expérience avec les projets achevés, UNESCO considère la réhabilitation du patrimoine culturel du Kosovo comme un modèle du succès de coopération internationale, marqué par une grande confiance en la population locale et les experts; les travaux et la supervision ont été effectués en coopération avec les autorités locales, les entreprises, les institutions et experts, et en consultation permanente avec le staff de l'UNESCO. Le patrimoine culturel et l'éducation culturelle se sont avérés avoir un impact très positif en vue de faciliter les processus de dialogue entre les différentes communautés vivant au Kosovo.

Les monuments suivants ont bénéficié des interventions de l'UNESCO :

  • L’église de la Présentation de la Vierge (Lipjan/Lipljan) : Restauration des peintures murales (contribution des États-Unis). Projet terminé.
  • La mosquée Hadum, le municipalité de Gjakovë / Dakovica : Restauration des peintures murales (contribution des États-Unis). Projet terminé.
  • L’église de St. Archange Michel, le municipalité de Shtime / Stimlje : La reconstruction (contribution des États-Unis). Projet terminé.
  • Le monastère Budisavci, le municipalité de Klinë / Klina : Restauration des peintures murales (contribution des États-Unis). Projet terminé.
  • Le Hammam de Mitrovicë, Kosovska Mitrovica: Restauration / reconstruction (contribution des États-Unis). Projet terminé.
  • L’église Saint-Sava de Mitrovicë/Kosovska Mitrovica : Restauration / reconstruction (contribution des États-Unis). Projet terminé.
  • Le Monastère de Decani : Numérisation des fresques (contribution de l'Italie). Projet terminé. Nécessaire restauration architecturale et restauration de peintures murales (contribution de Fédération de Russie).
  • La mosquée du municipalité de Deçan / Decani : Travaux de reconstruction (contribution des États-Unis). Projet terminé.
  • Les maisons traditionnelles albanaises (Kulla's) dans le centre historique de Deçan / Decani : Restauration (contribution de l'Italie). Projet terminé.
  • Le Patriarcat de Pejё / Peć : Surveillance statique (contribution de l'Italie). Projet terminé. Nécessaire restauration architecturale et restauration de peintures murales (contribution de Fédération de Russie).
  • La Mosquée de Defterdar de Pejë/Pec : Restauration (contribution de l'Italie). Projet terminé.
  • Le Hammam Gazi Mehmet Pasa de Prizren : Restauration (contribution de le République de la Turquie).
  • La cathédrale du Christ-Sauveur à Prizren : Restauration (contribution de l'Allemagne). Projet terminé. 
  • La cathédrale catholique de la Sainte-Marie « la compagnon » (« the helpmate ») de Prizren : Reconstruction et renforcement structurel (contribution de l’Albanie).
  • L’église Bogorodica Ljeviska de Prizren : La restauration et de sauvegarde et de restauration des peintures murales (Contribution de la Grèce / République Tchèque). Nécessaire restauration des peintures murales (contribution de la Fédération de Russie).
  • Le monastère de Gracanica : Nécessaire restauration architecturale et la restauration de peintures murales (contribution de la Fédération de Russie).
  • «La diversité culturelle, dialogue interculturel, la protection du patrimoine et de la réconciliation au Kosovo» (contribution de l'Italie): Le projet a supporté la conscience de la protection du patrimoine culturel et le respect de la diversité culturelle, par les débats publics, des réunions et des visites culturelles aux sites restaurés dans le cadre du projet, par les jeunes de la région Peje / Pec. Projet terminé.
Retour en haut de la page