Microsoft et l’UNESCO : ensemble pour promouvoir l’éducation par les technologies de l'information et de la communication (TIC)

© UNESCO/ Roger, Dominique

Depuis 2004, Microsoft et l’UNESCO travaillent ensemble, en échangeant expériences, savoir-faire et projets de développement. L’objectif est favoriser l’éducation et la formation des enseignants par TIC pour accélérer le développement social et économique dans le monde.

Le partenariat entre l'UNESCO et Microsoft est portée mondiale. Toutefois, un certain nombre de collaborations ont également lieu au niveau des pays pour appuyer l'application locale des TIC dans l'éducation.

Domaines de coopération

Le partenariat cible les pays en développement afin d’aider à combler la fracture numérique. Un éventail d’actions a été mis en œuvre au niveau mondial et dans 8 domaines principaux :

  • Education et apprentissage;
  • Accès communautaire et développement;
  • Diversité et préservation culturelles et linguistiques;
  • Inclusion numérique et transfert de compétences;
  • Echange des meilleures pratiques pour le développement socio-économique;
  • Renforcement des communautés en ligne, y compris le développement de contenus, le partage des connaissances; 
  • Faciliter l’échange de l’information et des logiciels; 
  • Partage de l’expertise et des stratégies.

Projet « Prochaine génération d’enseignants » 

Première initiative opérationnelle entreprise, elle prépare la prochaine génération d’enseignants d’Asie pacifique, à utiliser judicieusement les technologies d’enseignement et d’apprentissage. Plus précisément, le programme a permis de construire un package pour les Instituts d’enseignement (IE). Des méthodes spécifiques permettent d’évaluer et de répondre aux besoins d’intégration technologique. Un matériel dédié a été développé avec des outils d’évaluation, des cadres d’études, des kits de démarrage et de formation. Un réseau des IE a été créé de façon à rassembler et consolider les grands enseignements afin de les réutiliser lors des prises de décisions, des recommandations.

Retour en haut de la page