Le FC Barcelone et la voix des jeunes contre le racisme

© UNESCO/ Forbes, Inez

L’accord

Depuis 2007, le FC Barcelone et l’UNESCO affirment leur engagement commun pour sensibiliser notamment les jeunes et les enfants, sur le rôle de l’éducation et du sport dans le développement, le dialogue, la compréhension mutuelle et la cohésion sociale.

Le sport est un moyen de combattre le racisme, la discrimination, la violence. Il rapproche les individus malgré les différences sociales, culturelles, ethnique. Le sport crée un langage universel et transmet des valeurs essentielles telle que la tolérance, le respect, la solidarité.

Le projet

L’UNESCO, le FC Barcelona et de la Coalition européenne des villes contre le racisme, en partenariat avec le Parlement européen, ont développé un projet du racisme et le sport.

Le but est de doter les municipalités avec des recommandations pratiques pour lutter contre la discrimination à travers le sport. Des jeunes, acteurs centraux du projet, se sont engagés dans une réflexion sur le rôle du sport pour éliminer le racisme et la discrimination. «Voix des jeunes contre le racisme» a ainsi été créée. Le 6 novembre 2008, ils ont présentés au Parlement européen un document contenant 10 idées pour contrer le racisme dans le sport et grâce au sport.

© UNESCO/ Jasmina Sopova

Le premier résultat

La toute première des ces recommandations «Inclure des clauses antiracistes et antidiscriminatoires dans les contrats sportifs professionnels » va bientôt devenir une réalité. Un pas important dans cette direction a été accompli avec la signature d’une déclaration de l’Association européenne des clubs (ECA), pour promouvoir l’introduction de telles clauses dans les contrats des joueurs de football professionnels.

Au vu des nombreux incidents racistes et discriminatoires qui se sont produits, et qui continuent à interrompre des matchs de football à travers l’Europe, cette signature constitue une avancée concrète pour contrecarrer cette triste tendance. Si l’on tient compte de leur rôle de modèle pour les spectateurs, les jeunes et les athlètes amateurs, les joueurs de football sont des acteurs clés dans l’éradication du racisme dans le sport et devraient de ce fait se conduire de façon exemplaire. Cette clause pourrait devenir un outil effectif dans la généralisation d’un tel comportement positif. 

Retour en haut de la page