Partenaires pour la mobilisation rapide d'experts (Stand-by Partners)

© UN/Marco Dormino

Mobilisation rapide d’experts est essentielle dans les efforts entrepris par l’UNESCO visant à renforcer sa capacité de réponse aux situations de post-conflit et post-catastrophe (PCPD) dans un contexte de demande croissante et de moyens financiers limités. 

Les partenaires sont des organisations qui maintiennent des listes d'experts qualifiés qui peuvent être détachés rapidement aux bureaux hors siège de l'UNESCO. Les procédures sont décrites dans la publication: "Guide de l'utilisateur de la mobilisation rapide d'experts".

Les deux plus grands partenaires de l'UNESCO sont:

Soutien apporté par les experts mobilisés

© UN/ Logan Abassi

Les experts détachés assument les tâches et les responsabilités liées au travail de l'UNESCO dans les situations de PCPD qui n'auraient pas été possibles autrement. Ils aident l’UNESCO à maintenir sa présence de premier plan dans l’action humanitaire, entre autre:  

  • En établissant les liens avec les partenaires essentiels;
  • En contribuant de manière significative à la préparation et soumission de propositions de l’UNESCO dans le cadre des appels humanitaires;
  • En assurant la gestion des projets et en mettant à disposition leur expertise afin de réaliser les différentes étapes des projets;
  • En contribuant au renforcement des capacités et activités de formation; 

Les experts détachés des organisations partenaires sont actuellement déployés auprès des Bureaux de l'UNESCO à Gaza (Territoires palestiniens occupés), au Bureau pour l’Irak situé à Amman (Jordanie), à Port-au-Prince (Haïti), à Guatemala (Guatemala), à Katmandou (Népal), à Windhoek (Namibie) et au sein de l’Unité PCPD au Secteur de l’Education au Siège.

Les experts détachés auprès de l'UNESCO à Haïti

© UNESCO/ Fernando Brugman

Le déploiement d’experts du Conseil norvégien pour les refugiés auprès du Bureau de l’UNESCO à  Port-au-Prince suite au séisme du 12 janvier 2010 est un bon exemple de la manière dont ces derniers peuvent renforcer la capacité de réponse de l'UNESCO aux situations d’urgences.

Retour en haut de la page