L’Assemblée générale des Nations Unies a adopté et proclamé la Déclaration universelle des droits de l’homme en 1948 en tant qu’« idéal commun à atteindre par tous les peuples et toutes les nations ». Elle est composée d’un préambule et de trente articles définissant les droits civiques, culturels, économiques, politiques et sociaux fondamentaux, ainsi que les libertés fondamentales dont tout être humain devrait jouir dans son pays.

Les dispositions de cette déclaration sont considérées comme ayant force de loi sur le plan international car elles sont amplement acceptées et servent de référence pour évaluer la conduite des États. Elle a conduit à l’adoption de nombreux instruments normatifs et inspiré les lois et constitutions nationales de beaucoup d’États nouvellement indépendants.

Pour célébrer le 50e anniversaire de la Déclaration en 1998, l’UNESCO a édité une médaille commémorative dont la face représente un globe terrestre entouré des mots Déclaration universelle des droits de l’homme, 1948-1998, 50e anniversaire . Au revers est gravée la première phrase de l’Article 1: Tous les êtres humains naissent libres et égaux en dignité et en droits, ainsi que les mots « droits de l’homme » dans les six langues officielles de l’Organisation : anglais, arabe, chinois, espagnol, français, russe. Au centre figure le logo de l’UNESCO.

Disponible en bronze.

Retour en haut de la page