4e Forum : « Les dimensions genre du changement climatique »

Secrétaire executif de la Commission océanographique intergouvernementale de l'UNESCO

Secrétaire executif de la Commission océanographique intergouvernementale de l'UNESCO

Le 4ème Forum UNESCO sur l’égalité des genres, qui a eu lieu le 19 juin 2008, était centré sur les dimensions de genre dans les changements climatiques, et sur ce que l’UNESCO, et le système des Nations Unies au sens large, font pour traiter cette question très importante.

Le Forum était modéré par Mme S. Gülser Corat (DIR/BSP/GE), Directrice de la Division pour l’égalité des genres du Bureau de la Planification stratégique. Les panélistes présents : Mr Patricio Bernal (ADG/IOC), Sous-Directeur général pour la Commission Océanographique Intergouvernementale; Mr Badaoui Rouhban (SC/BES/DRE), Chef de la Section de la prévention des catastrophes et des énergies renouvelables; et Mme Yianna Lambrou, Spécialiste au sein de la Division de la parité hommes-femmes et de la population de la FAO, et représentante FAO au sein du Groupe de travail inter-agence Genre et Eau.

M. Bernal a donné un aperçu incisif des causes et des effets prévus du changement climatique au niveau mondial, et a souligné l'importance d'intégrer une dimension d’égalité des genres dès le début dans l'action face aux changements climatiques. Mr Rouhban a plus spécifiquement traité des conséquences des catastrophes naturelles, qui seront certainement plus fréquentes et plus puissantes avec la poursuite du réchauffement de la planète. Il a souligné le fait que de nombreux facteurs socio-culturels (manqué d’accès à l’information, Division du travail selon le genre…) rendent les femmes et les jeunes filles plus vulnérables aux catastrophes naturelles et à leurs conséquences. Dans le même temps, il a souligné que ce sont aussi les mieux placées pour influencer les changements de comportement pour une meilleure gestion des risques de catastrophe.

Enfin, Mme Lambrou, une spécialiste du genre, de l’énergie et du changement climatique à la FAO, a traité des intersections entre changement climatique, alimentation, sécurité et genre. Les changements climatiques vont exacerber l’insécurité alimentaire dans de nombreux pays en particulier dans les pays pauvres, et les hommes et les femmes vont faire face à des risques différents et auront également des opportunités différentes pour parer les impacts du changement climatique sur la sécurité alimentaire. Mme Lambrou a souligné l’importance de compléter les données anecdotiques actuelles des dimensions de genres dans les changements climatiques par des recherches et des analyses de genre scientifiques concrètes; elle a également noté l’importance de prendre en compte le savoir local et autochtone, plus spécifiquement celui venant des femmes.

Voir également :

Retour en haut de la page