31.07.2014 - Communication & Information Sector

L’UNESCO lance un appel d’offres pour produire des directives de programmation du genre dans les radios associatives

© UNESCO

L’UNECO invite des partenaires et des entrepreneurs ayant de l’expérience dans la pratique des radios associatives et l’intégration de la participation femmes dans la radio (aspects légal et éthique) à produire des Guides pratiques de programmation du genre dans les radios associatives. Une expérience reconnue dans la formation des femmes à la production radiophonique et l'encadrement du contenu radio (aspects pratiques et techniques); une préparation de manuels de formation à la radio (éléments de contexte, exercices pratiques, brise-glaces, ressources supplémentaires) et une bonne maîtrise du français ou de l’anglais à l’écrit sont exigés.

Le projet se doit d’être exécuté dans le cadre de l’Axe d’Action I, Résultat Escompté 2 de l’UNESCO : Les institutions médiatiques pluralistes sont favorisées, y compris par l’adoption de politiques soucieuses de l’égalité des genres et par l’appui à des politiques et des pratiques consolidées, l'UNESCO cherche des partenaires expérimentés et compétents dans la production d'un Guide pratique de programmation du genre pour les radios associatives. L’outil publié par l'UNESCO pourra faire l'objet d'une libre utilisation, redistribution, traduction et travaux dérivant du texte à condition que la version originale soit proprement citée et que les nouveaux travaux s'en inspirant soient distribués sous des termes identiques à ceux de l’original. Toutes les questions relatives aux droits d'auteur devront être traitées par le Contractant choisi.

Cette initiative vise à renforcer et faciliter la participation des femmes dans la production radiophonique ; l’intégration de la dimension de genre dans divers types de contenus éditoriaux ; rapports et débats sur la violence sexiste. Il reconnait que la légitimité des radios associatives dépend largement de la participation active de ses membres aussi bien en termes de management que dans l’instauration et le maintien d'un contenu de qualité.

Les intérêts communs, les comportements sociaux et les attributs de communication qui placent les femmes, les hommes et la jeunesse dans des groupes et sous-groupes de la société sont adoptés, au sein de la radio associative, sous un prisme différent de celui des médias grand public. Cela a été avéré par l'introduction, dans plusieurs stations de radios associatives, de plateformes virtuelles socialement acceptables autorisant les femmes à discuter publiquement et débattre de problèmes relatifs à leurs expériences et besoins propres. Cette opportunité spécifique couplée à l’adéquation de la radio associative aux normes internationales renforce la crédibilité de cette dernière – comme documenté dans de nombreux cas de bonnes pratiques. Cela mène aussi à une pratique respectueuse de l’éthique et facilite le soutien des législateurs afin de permettre des politiques, des cadres législatifs et une pratique réglementaire juste.

La radio associative est un média efficace qui offre un espace virtuel à travers lequel des membres d'une communauté partagent leurs histoires et expériences, expriment leurs opinions et préoccupations, verbalisent leurs aspirations et dialoguent de problèmes qui les concernent. Ce moyen de communication abordable offre des opportunités que les médias grand public n'ont pas réussi à délivrer aux communautés rurales, marginalisées et isolées. En atteignant les inaccessibles, la radio associative accueille l'intégration sociale, inspire l'expression culturelle créative, répand l'information et la connaissance et renforce les valeurs démocratiques qui invitent la participation égale dans le modelage de l'opinion publique.

Le Guide pratique de programmation du genre pour les radios associatives est un outil qui pourrait faciliter entre autre : (a) la communication et le dialogue par le biais des radios associatives pour résoudre les problèmes locaux relatifs aux femmes, fournir une plateforme publique, augmenter l'échange de connaissance et la bonne pratique en matière d'égalité des sexes, promouvoir la participation inclusive, (b) renforcer la participation bénévole à la programmation et la production de radios associatives ; (c) développer les objectifs de planning stratégique par la radio associative fondée sur les standards qui améliorent la participation des femmes indépendamment de leur âge, leur taux d’alphabétisation, leur origine ou bien leur langue.

L’UNESCO invite à soumettre les offres, en accord avec les termes de référence, à l’adresse mascommunityradio(at)unesco.org au plus tard le 15 août 2014 inclus. Les offres contiendront un plan détaillé, une méthodologie, un calendrier, le coût en dollars américains, la formation, les expériences et le statut de la personne qui soumet le projet ainsi que des exemples pertinents de travaux antérieurs.

Seuls les candidats présélectionnés seront contactés par l’UNESCO.




<- retour vers Single FR
Retour en haut de la page