Thèmes

Au sein de l’UNESCO, la Division pour l’égalité des genres au Cabinet de la Directrice générale a la responsabilité d’assurer la mise en œuvre de la priorité globale de l’UNESCO qu’est l’égalité des genres.

Dans le domaine de l’éducation, l’UNESCO s’efforce de remédier aux inégalités entre les femmes et les hommes à tous les niveaux, s’agissant de l’accès à l’éducation, du maintien de la scolarité, de l’achèvement des études et de la qualité de l’enseignement. Cette action inclut la promotion de la participation accrue des femmes à la science, à la technologie, à l’innovation et à la recherche, ainsi que dans des domaines tels que l’éthique de la science, la culture et les droits de l’Homme.

Dans le domaine de la communication et de l’information, le programme de l’UNESCO a pour objet de s’attaquer aux stéréotypes dont souffrent les femmes et aux inégalités qu’elles subissent en matière d’accès, d’utilisation et de participation à tous les systèmes de communication et d’information. Il amène les professionnels à prendre davantage conscience de la nécessité d’intégrer une perspective de l’égalité des genres aux contenus médiatiques et organise des programmes de formation destinés à accroître la sécurité pour les femmes journalistes.

L’Organisation s’emploie aussi à promouvoir l’autonomisation des femmes et l’égalité des genres en intégrant ces considérations à son action normative dans des domaines tels que l’éthique de la science, la culture et les droits de l’Homme.

Pour l’UNESCO, l’égalité des genres est un droit fondamental, une valeur communément partagée et une condition nécessaire à la réalisation de tous les autres objectifs de développement convenus au plan international. L’égalité des genres n’est pas seulement vitale pour lutter contre la pauvreté extrême, elle est également liée à une volonté mondiale de circonscrire la propagation du VIH et du SIDA, d’atténuer les effets du changement climatique et de parvenir à un développement et à une paix durables.

Retour en haut de la page