06.06.2012 - Education Sector

L’apprentissage à distance : établir la connexion avec l’Asie

www.freeimages.co.uk

Est-ce que les politiques éducatives peuvent être améliorées grâce à l’apprentissage à distance ? Étant donné que les sociétés mondialisées proposent en permanence de nouveaux défis et possibilités aux concepteurs et prestataires de services éducatifs et de formations, les acteurs de l’éducation se tournent de plus en plus vers l’apprentissage ouvert et à distance, reconnu comme le vecteur essentiel d’un enseignement supérieur pour tous de qualité.

Le renforcement des capacités est l’une des principales missions de l’UNESCO, c’est l’objectif central de son Institut international pour la planification de l'éducation (IIPE), spécialisé dans le développement des capacités. Dans ce contexte, l’apprentissage ouvert et à distance est considéré comme un catalyseur à la fois pour le développement et pour la démocratisation de l’éducation.

Les objectifs de l’éducation ne peuvent être atteints que s’ils sont soutenus par de solides compétences au niveau national. L’IIPE élabore des programmes de formation à distance sur la planification du secteur de l’éducation, qui permettent à un grand nombre d’acteurs de l’éducation d’être formés en même temps dans la même région.

À la suite de la mise en œuvre réussie de deux programmes de formation à distance sur la planification du secteur de l’éducation en Afrique, l’IIPE lance à présent des programmes similaires en Indonésie, en Thaïlande et au Vietnam, en utilisant des méthodes de formation innovantes et collaboratives. Sur une période de 11 mois, 80 responsables de ministères de l’éducation, d’universités et d’établissements de formation pourront acquérir simultanément les compétences dont ils ont besoin pour préparer des politiques et des projets éducatifs pertinents et efficaces.

« J’ai pu immédiatement mettre en pratique dans mon travail au quotidien tout ce que j’avais appris au cours du programme, » observe un bénéficiaire de l’apprentissage, originaire du Kenya. « Maintenant, je suis plus confiant et plus efficace dans mes activités professionnelles. »

En transférant des compétences en formation à des fonctionnaires de la recherche nationale et d’institutions de formation spécialisées en politiques et en planification de l’éducation – qui peuvent à leur tour reproduire ce qu’ils ont appris, en l’adaptant au contexte local – l’IIPE fait en sorte que les capacités soient développées au niveau local d’une manière durable. La coopération régionale s’en trouvera également développée puisque, tout au long de leur formation, les participants seront en mesure de partager leurs connaissances, leurs pratiques et leurs expériences en matière de politiques et de planification éducatives.

Le nouveau programme, qui est soutenu par J.P. Morgan, est mis en œuvre en partenariat avec l’Université de Hong Kong. Le lancement officiel a lieu le 6 juin, au cours d’une cérémonie d’ouverture dans chacun des pays participants. Des représentants de haut niveau des ministères de l’éducation, de l’UNESCO, de J.P. Morgan et d’institutions locales accueilleront les participants.

 




<- retour vers Les TIC dans l’éducation
Retour en haut de la page