Libéria : Promouvoir la paix et la réconciliation par une reforme du curriculum

© UNESCO/Glenna Gordon
Ecole maternelle de Paynesville, Monrovia.

Après une guerre civile désastreuse, le Libéria - la plus ancienne république d’Afrique - regagne de la stabilité politique et retourne sur un chemin de développement prometteur. Comme dans toutes situations post-conflit, ce processus est fragile et doit être soutenu à tous les niveaux. Enseigner au public en particulier aux jeunes les techniques pacifiques de résolution de conflits, les droits de l’homme et la citoyenneté, peut jouer un rôle important dans le soutien des efforts de réconciliation et du maintien de la paix.   

Dans le cadre du Fonds des Nations Unies pour la consolidation de la paix et en appui du ministère de l’éducation libérien, l'UNESCO œuvre pour une réforme du curriculum afin d’intégrer des cours sur la paix, les droits de l’homme et la citoyenneté (PEHCED)  dans le système scolaire libérien. 

L’UNESCO a soutenu le ministère de l’éducation dans l’organisation des formations continues en pédagogie pour 1300 enseignants dans les départements de Lofa, Nimba et Grand Gedeh. L’UNESCO a également soutenu la mise en place, au sein du système éducatif,  des mécanismes de soutien du niveau national au niveau local. Le projet vise à la diffusion des connaissances en résolution pacifique des conflits parmi les jeunes, afin de promouvoir la coexistence. PEHCED a été incorporé en tant que matière d’enseignement dans 337 écoles dans les départements de Nimba, Lofa et Grand Gedeh et les outils scolaires ont été fournis. L’objectif est d’atteindre plus de 10.000 écoliers au cours de la première année de mise en œuvre du projet.

Retour en haut de la page