Pourquoi la coopération est-elle si importante ?

L’eau douce est un élément essentiel de nos vies et de tous les écosystèmes de la Terre. Cette ressource limitée est l’un des ingrédients déterminants de la vie et du développement socio-économique : elle est nécessaire à la production des aliments et de l’énergie, elle est indispensable dans le cadre industriel et domestique. Nos ressources en eau subissent des pressions considérables dues à une demande toujours plus forte pour subvenir aux besoins d’une population croissante dans un contexte d’urbanisation rapide, à la pollution et aux changements climatiques.

  Coopérer doit être notre mot d’ordre. Cela est essentiel pour préserver nos écosystèmes, éradiquer la pauvreté et avancer sur la voie de l’équité sociale – y compris l’égalité entre les sexes.      

 

Message d'Irina Bokova, Directrice générale de l'UNESCO, à l'occasion de la Journée mondiale de l'eau 2013 (pdf)

La coopération permet de trouver un juste équilibre entre les différents besoins et priorités, afin de répartir cette précieuse ressource de façon équitable. Étant donné que l’eau touche tous les secteurs, la participation de parties prenantes qui ne sont pas traditionnellement considérées comme des gestionnaires de l’eau est essentielle. La coopération dans le domaine de l’eau s’opère entre des groupes sociaux, des secteurs économiques, des gouvernements régionaux et des pays différents, ainsi qu’entre générations présentes et futures. Elle est indispensable à une utilisation durable et équitable des ressources en eau, et permet de tisser et de maintenir des liens pacifiques entre les peuples.  

En 2013, Année internationale de la coopération dans le domaine de l’eau, la Journée mondiale de l’eau est également dédiée au thème de la coopération dans le domaine de l’eau.

Évènement officiel

Chine, mai 2011 : à l’occasion de la semaine nationale dédiée à la préservation de l’eau en milieu urbain, une enseignante explique à une classe de maternelle à Yinchuan (au Nord de la Chine) comment économiser l’eau au quotidien.

© Xinhua. Une enseignante montre comment conserver l'eau au quotidien à des enfants de maternelle à Yinchuan, en Chine.


La célébration officielle de la Journée mondiale de l’eau est organisée par le royaume des Pays Bas à la Haye. Un large panel de participants, issus ou non du secteur de l’eau, a été invité dans la limite des contraintes de capacité.

Une consultation pluripartite se tiendra le 21 mars, suivi d’un forum de haut niveau le 22 mars. De nombreux évènements publics sont également prévus sur le thème de la coopération dans le domaine de l’eau, fondement de la paix et du développement durable. 

Les objectifs du Forum de haut niveau sont de :

  • faire figurer la coopération dans le domaine de l’eau dans les agendas des décideurs politiques, des professionnels de l’eau et du grand public ;
  • transmettre les messages principaux issus de la consultation thématique sur l’eau pour l’agenda de développement post-2015 au Panel de haut niveau des Nations Unies, ainsi que des recommandations sur la contribution potentielle de la coopération dans le domaine de l’eau pour assurer le succès de l’agenda post-2015.

Le rôle de l’UNESCO

C’est l’UNESCO qui, à la demande de l’ONU-Eau, a été chargée d’orchestrer à la fois l’Année et la Journée en raison de son mandat dans le domaine des sciences naturelles et sociales, de la culture et de l’éducation et de son implication de longue date dans des programmes visant à promouvoir une bonne gestion de l’eau douce. L’ONU-Eau comprend 31 agences des Nations Unies travaillant sur les nombreuses questions liées à l'eau.


L’UNESCO mène les préparatifs en coopération avec la Commission économique des Nations Unies pour l'Europe (CEE) et avec le soutien du Département des affaires économiques et sociales des Nations Unies (UNDAES), le Programme ONU-Eau pour le développement des capacités (UNW-DPC) et le Programme d’ONU-Eau pour le plaidoyer et la communication dans le cadre de la Décennie  (UNW-DPAC).

Comment participer ?

  • Informez-vous !
  • Organisez des événements pour faire connaître les messages clés de la campagne (une conférence, une exposition ou un atelier dans votre communauté), aidé par le dossier de presse et notre argumentaire (pdf).
  • Utilisez le logo et le matériel de la campagne pour faire connaitre l’Année internationale pour la coopération dans le domaine de l’eau et la Journée mondiale de l’eau.
  • Organisez une activité qui contribuera à réaliser les objectifs de la campagne (formation, création de matériels de recherche, travaux de recherche).
  • Partagez des expériences réussies ou des études de cas sur le site officiel de l’Année.
  • Et surtout, faites preuve de créativité et partagez vos idées !