Village in the Thar Desert, India. © Matyas Rehak / Shutterstock

Une coopération inclusive en vue d'atteindre la neutralité en matière de dégradation des terres

La désertification est le résultat d'un cycle de dégradation des terres, transformant les sols autrefois fertiles en terres stérile. La surexploitation par l'agriculture intensive, l'exploitation forestière pour le carburant et le bois, et le surpâturage sont les causes les plus courantes. Ainsi, la désertification ne se réfère pas spécifiquement à des zones désertiques, ni aux terres arides, mais est l’une des conséquences de la surexploitation des ressources de la Terre.

De la nourriture que nous mangeons, aux vêtements que nous portons, en passant par les logements que nous habitons - tout cela provient des ressources naturelles de la terre. La désertification est un phénomène mondial, affectant les moyens de subsistance de 900 millions de personnes à travers les cinq continents et représentant un tiers des menaces pesant sur la biodiversité.

Cette année, la Journée mondiale de la lutte contre la désertification et la sécheresse met l’accent sur l’importance d’une coopération inclusive afin de restaurer et de réhabiliter les terres dégradées, et en vue de réaliser les Objectifs de développement durable partout dans le monde, donc celui de parvenir à un monde sans dégradation des sols d’ici à 2030 (Cible 15.3). 

© UN Photo/ Even Schneider
Jardin potager d'oignons et de manioc, Sénégal.

  Nous sommes également résolus à renforcer la coopération contre la désertification, les tempêtes de poussière, la dégradation des terres et la sécheresse et à promouvoir la résilience et la réduction des risques de catastrophe     

Transformer notre monde : le Programme de développement durable à l’horizon 2030, §33 (pdf)

 

Ressources

Les zones sèches dans le monde