Page d'accueil de la Conférence mondiale sur la science


PROGRAMME PROVISOIRE

TROISIEME JOUR - LUNDI 28 JUIN 1999


FORUM II - LA SCIENCE DANS LA SOCIETE

MATIN

9 heures 30 - 12 heures 30 Séance plénière (exposés de 30 minutes)

1. PERCEPTION DE LA SCIENCE PAR LE PUBLIC : ENTRE ADHESION ET REJET
Les perceptions négatives de la science et les mouvements antiscience. Des concepts tels que la "techno-science" tenus pour responsables de certains des risques écologiques, technologiques et industriels du monde moderne. Quels sont les facteurs qui motivent le rejet de la science ? Les problèmes réels par opposion aux accusations non fondées. Comment traiter les premiers et rejeter les secondes pour favoriser l'acceptation de la science ?
John Durant
Professor of the Public Understanding of Science, Imperial College, London, UK

2. LA SCIENCE AU SERVICE DU DEVELOPPEMENT
Comment promouvoir la science et renforcer les capacités scientifiques endogènes dans les pays en développement ? La science et la technologie au service du développement socio-économique et de l'élimination de la pauvreté. S'efforcer de combler l'écart qui ne cesse de se creuser entre le Nord et le Sud dans le domaine de la science. Différences entre le Nord et le Sud dans la façon de percevoir les possibilités qu'offre la science.
Khotso Mokhele
President, Foundation for Research Development, South Africa

3. ETABLISSEMENT DES PRIORITES DANS UN NOUVEAU CONTEXTE SOCIO-ECONOMIQUE
Comment gérer les activités et les politiques scientifiques dans le nouveau contexte socio-économique mondial axé sur le marché et en mutation rapide ? L'accès libre à la science : analyse du mouvement qui tend à restreindre sensiblement la divulgation et la diffusion des connaissances. Comment faire face à la commercialisation croissante des connaissances scientifiques. Les objectifs à court terme par opposition aux objectifs à long terme dans un cadre d'action qui favorise les avantages à court terme. Nécessité de mettre au point de nouveaux critères de sélection des priorités.
Partha Dasgupta
Faculty of Economics and Politics, University of Cambridge, UK

4. LA SCIENCE ET LA PARITE HOMMES-FEMMES
Comment assurer l'égalité entre les sexes : - en ce qui concerne l'accès aux connaissances scientifiques et technologiques - en ce qui concerne l'accès à l'éducation, aux professions libérales et à la prise de décision en matière de science et de technologie - en ce qui concerne l'établissement des priorités de la recherche. Comment tenir compte des besoins et des aspirations des femmes lorsqu'il s'agit d'établir des priorités dans la recherche scientifique et de mettre au point des technologies nouvelles.
Lydia Makhubu
President, Third World Organization for Women in Science

5. UN NOUVEAU CONTRAT SOCIAL POUR LA SCIENCE
Les problèmes graves que posent l'environnement, la santé, la sécurité des approvisionnements alimentaires et la pauvreté ont engendré un nouveau contexte socio-économique pour la science. Nécessité d'un nouveau contrat entre la science et la société.
Jane Lubchenco
Professor of Zoology, Oregon State University, USA

6. LA SCIENCE POUR LES GENERATIONS FUTURES
Responsabilité de la génération actuelle envers les générations futures. L'implication des jeunes dans ce processus. La science pour le développement durable. Comment les scientifiques doivent-ils partager avec les décideurs la responsabilité de l'évaluation scientifique des risques à long terme et la gestion des transformations environnementales, technologiques et socio-économiques. Comment améliorer la capacité scientifique de prédiction à long terme et affronter l'imprévu. Comment encourager la réflexion innovante.
Lu Yongxiang
President, Chinese Academy of Sciences

APRES-MIDI

14 heures 30 - 17 heures 30

Réunions thématiques simultanées

1. PERCEPTION DE LA SCIENCE PAR LE PUBLIC : ENTRE ADHESION ET REJET
Développement de l'exposé du matin.

2. LA SCIENCE AU SERVICE DU DEVELOPPEMENT
Développement de l'exposé du matin.

3. ETABLISSEMENT DES PRIORITES DANS UN NOUVEAU CONTEXTE SOCIO-ECONOMIQUE
Développement de l'exposé du matin.

4. LA SCIENCE ET LA PARITE HOMMES-FEMMES
Développement de l'exposé du matin.

5. UN NOUVEAU CONTRAT SOCIAL POUR LA SCIENCE
Développement de l'exposé du matin.

6. LA SCIENCE, L'INDUSTRIE ET LA CONNAISSANCE EN TANT QUE BIEN PUBLIC
Les défis à relever et les conséquences de l'effort déployé pour rapprocher la recherche scientifique fondamentale du marché. La nécessité de trouver un juste milieu et de maintenir des rapports étroits entre la science et l'industrie. Comparaison des résultats obtenus par différents pays. Incidences de la mondialisation.

7. NOUVEAUX MECANISMES DE FINANCEMENT DE LA SCIENCE
Accroissement du financement privé (entreprises, fondations, organismes de bienfaisance) et diminution du financement public. Comment redéfinir une justification du financement public ? Financement de la science internationale.

8. LES COMPETENCES SCIENTIFIQUES ET LA COMPLEXITE DE LA PRISE DE DECISION
Comment donner aux scientifiques des compétences plus adaptées à un monde de risques et d'incertitudes. Les compétences en matière de gouvernance. Les relations entre la science et le pouvoir (sur le plan politique, environnemental, stratégique) ; science, diplomatie et négociations internationales.

9. S'UNIR POUR UN MONDE DURABLE
Nécessité de s'attaquer à la question de l'interdépendance des systèmes naturels et socio-économiques. Recherches sur la viabilité du point de vue de l'environnement et du développement durable, notamment sur la sécurité des approvisionnements alimentaires, la santé, l'urbanisation et la pauvreté. Nécessité de concevoir une recherche interdisciplinaire orientée vers l'étude de problèmes concrets associant les sciences naturelles, sociales et économiques. Il conviendrait d'organiser les programmes de recherche en concertation avec les décideurs politiques et économiques.

10. SCIENCE ET DEMOCRATIE
Le débat public et la participation des citoyens aux choix qui s'offrent aux pouvoirs publics, à l'établissement des grandes priorités de l'action publique (dans des domaines tels que l'environnement, l'énergie, la santé) et dans le domaine des relations science-société. Comment encourager le débat démocratique tout en préservant l'autonomie de la science.

11. DIFFUSION ET VULGARISATION SCIENTIFIQUES
La diffusion des connaissances scientifiques dans la société. Le rôle des médias.

12. LA SCIENCE ET LES AUTRES FORMES DE SAVOIR
Le contexte culturel de la science. Différentes manières d'appréhender et d'expliquer le monde. Méthodes et outils traditionnels, empiriques en médecine et dans le domaine de l'environnement ; reconnaissance et validation des contributions des connaissances traditionnelles ; débouchés offerts aux producteurs de connaissances endogènes.

 

 

Page d'accueil de l'UNESCO Secteur des sciences exactes et naturelles Page d'accueil de la Conférence mondiale sur la science Unité pour le partenariat international dans le domaine scientifique