Programme d’alphabétisation de l’ Association des tuteurs d’alphabétisation des adultes (ALTA)

Profil de pays: Trinité-et-Tobago

Population

1 300 000 (estimation 2007)

Langue officielle

anglais (créole anglais largement répandu)

Pauvreté (Population vivant avec moins de 1 dollar par jour, %):

12,4 % (1990-2004)

Dépenses publiques totales d’éducation en % du PNB

3,9 (1999)

Taux net d’admission dans l’enseignement primaire (TNA total, %)

86,4 % (2006)

Taux d’alphabétisme total des jeunes (15 – 24 ans)

99 % (1995-2004)

Taux d’alphabétisme des adultes (15 ans et plus, 1995-2004)
  • Total : 98 %
  • Hommes : 99 %
  • Femmes : 98%
Sources

Présentation générale du programme

Titre du programmeProgramme d’alphabétisation de l’ Association des tuteurs d’alphabétisation des adultes) (ALTA, Adult Literacy Tutors Association)
Organisation chargée de la mise en œuvreAdult Literacy Tutors Association (ALTA)
Langues d’enseignementanglais et créole anglais
Partenaires de financementJohn Phillips Trust, RBTT Educational Foundation, UK Women's Club, American Women's Club, the Neal & Massy Foundation
PartenairesCaribbean Money Market Brokers (CMMB), United Way of Trinidad and Tobago, Bermudez Biscuit Co. Ltd.

Présentation générale

L’Association des tuteurs d’alphabétisation des adultes (ALTA) a été fondée en 1992 dans le but d’offrir des programmes polyvalents et structurés d’alphabétisation aux adultes à la République de Trinité-et-Tobago. L’ALTA propose des cours d’alphabétisation gratuits aux adultes (15 ans et plus) dans tout le pays. L’association s’adresse tout particulièrement aux apprenants issus des communautés rurales et urbaines pauvres ainsi qu’aux personnes se trouvant dans des situations particulières comme les prisonniers. Elle forme également environ 100 tuteurs par an qui vont enseigner dans les classes pour les communautés. En outre, l’ALTA édite ses propres supports d’alphabétisation (tels les manuels, les cartes phonétiques, les jeux, les livres de lecture et les guides/manuels d’enseignement des tuteurs) et tient des centres de ressources (bibliothèques) dans tout le pays. Environ 1 500 apprenants s’inscrivent au programme chaque année, et l’ALTA propose également des cours d’alphabétisation aux employés d’entreprises et d’ONG. L’ALTA a reçu plusieurs distinctions nationales pour son travail, notamment le « Leader Awards » d’Amoco et de British Petroleum (bpTT) et la « Icons Recognition » de la chaîne Hilton ; son fondateur a été honoré par le titre de « Paul Harris Fellow » par la fondation Rotary. En 2001, l’ALTA a reçu la médaille d’or Humming Bird pour ses services rendus à l’éducation.

Historique et contexte

Trinité-et-Tobago (T&T) est un pays des Caraïbes du Sud au développement rapide dont l’économie s’appuie principalement sur l’industrie, et en particulier sur le pétrole et la pétrochimie. Le tourisme, l’agriculture et les industries manufacturières sont aussi des pôles économiques importants. Le développement économique a démocratisé l’accès à l’éducation, avec pour résultat une inscription dans l’enseignement primaire et un taux national d’alphabétisme élevés (voir ci-dessus). Cependant, tout le monde n’en a pas profité de manière égale. Les enquêtes nationales sur l’alphabétisation entreprises par l’University of the West Indies (UWI, 1995) et par l’ALTA (1994) ont révélé qu’environ 22 à 23 % de la population âgée de 15 ans et plus étaient fonctionnellement analphabètes tandis que 8 % étaient incapables de lire et d’écrire. De plus, l’UWI a constaté que seuls 45 % de cette population savaient lire et comprendre un paragraphe d’un article de journal. Ces personnes étaient donc confrontées à des difficultés considérables lorsqu’il s’agissait d’entreprendre seules des activités de base.

Programme

Buts et objectifs

Le programme à pour but de :

Thématiques principales

Mise en oeuvre du programme : approches et méthodologies

Image

Le programme est mis en oeuvre au cours de l’année universitaire qui comporte trois trimestres à partir de septembre et se termine en juillet de l’année suivante. Chaque niveau d’alphabétisation est réalisé au cours d’une seule année universitaire et comporte au minimum 150 heures de formation. Les cours ALTA sont dispensés dans 50 lieux différents à travers Trinité et ils ont lieu deux fois par semaine pendant deux heures. Le programme d’alphabétisation ALTA est basé sur des thèmes pertinents pour des apprenants adultes des Caraïbes. Tous les supports pédagogiques sont réalisés par l’ALTA en réponse aux besoins et aux intérêts des étudiants. À ce jour, l’ALTA a réalisé 60 livres d’alphabétisation et autres supports d’apprentissage qui sont tous testés dans les cours ALTA avant d’être publiés. Chaque leçon du manuel traite de quatre ou cinq compétences en lecture et en écriture dans le cadre d’un programme structuré visant à développer compréhension et expression écrites. Quoique l’objectif premier des manuels soit d'améliorer les compétence d’alphabétisation, le contenu favorise également les capacités nécessaires à la vie courante des étudiants en se concentrant sur des thèmes comme la santé, l’éducation des enfants et la sensibilisation à la protection de l’environnement.

Recrutement et formation des animateurs

Les animateurs (tuteurs) sont recrutés au moyen d'annonces diffusées dans les mass média (journaux, stations de radio et prospectus). Les tuteurs doivent avoir réussi le « Ordinary level » en anglais et sont principalement recrutés au sein de leurs propres communautés afin de favoriser l’adhésion de la communauté et sa participation au programme. Après entretien, les nouveaux tuteurs suivent une formation à l’alphabétisation comprenant huit sessions d’enseignement dans un cours ALTA et la participation à un atelier de formation intensif de six jours. Les tuteurs qui souhaitent ensuite poursuivre leur carrière d’animateur doivent participer à des cours de remise à niveau annuels et obligatoires.

Pour garantir l’efficacité du programme et de maintenir des standards élevés, les tuteurs nouvellement formés sont réunis deux par deux et leur travail est encadré par des tuteurs expérimentés. En outre, les coordinateurs du programme surveillent et évaluent les progrès des tuteurs, leur prodiguent des conseils en conséquence et veillent ainsi à ce qu’ils reçoivent une formation sur le tas progressive et continue. Les tuteurs reçoivent un certificat après avoir enseigné pendant une année universitaire.

L’ALTA emploie chaque année un total de 250 tuteurs actifs. Chaque animateur se charge de 6 à 8 apprenants (sur un total annuel d’environ 1 500) afin d’accorder à chacun, individuellement, l’attention qu'il mérite. Les animateurs travaillent bénévolement et ne perçoivent aucune rémunération. Une petite allocation est cependant payée aux formateurs de tuteurs, aux coordinateurs des cours et aux maîtres tuteurs qui visitent les classes une fois par mois et encadrent les animateurs.

Inscription des apprenants

Les apprenants potentiels sont informés des dates d’inscription et des lieux choisis par l’ALTA au moyen de campagnes de sensibilisation du public diffusant des prospectus et des publicités dans les médias (journaux, télévision, radio). L’ALTA demande également à d’anciens apprenants de présenter leurs témoignages au cours de réunions publiques et d’encourager les autres à s’inscrire au programme. Les étudiants s’inscrivent à l’une des douze principales bibliothèques publiques, après quoi ils sont évalués et répartis dans les classes ALTA en fonction de leurs acquis en lecture et en écriture (c.-à-d. cours pour débutants et niveaux 1, 2 et 3). Peu après l’inscription, les nouveaux étudiants choisissent le cours ALTA dont le lieu, les jours et les horaires leur conviennent le mieux.

Le programme prévoit aussi des activités hors cursus comme les voyages de classe et les fêtes de fin de trimestre. Les apprenants et les diplômés du programme sont d’autre part encouragés à rejoindre les Cercles de lecture ALTA pour bénéficier d’une pratique supplémentaire d’alphabétisation sous la houlette d’autres apprenants et/ou tuteurs. Ces activités contribuent à créer un esprit de groupe et motivent les apprenants à poursuivre les cours d’alphabétisation. Les étudiants sont évalués à la fin de chaque année universitaire et reçoivent un certificat récompensant la réussite d’un niveau d’alphabétisation.

Approches et méthodes d’enseignement/d’apprentissage

Image

Les cours ALTA sont regroupés en trois unités de sept cours chacune. Il faut environ un mois pour terminer une unité qui s’achève par un cours de révision visant à renforcer les compétences acquises en lecture et en écriture. Deux sessions de pratique et de retour d’informations permettent au tuteur de revoir ou de rattraper les compétences que les étudiants n’auraient pas complètement assimilées. Afin de donner toute son efficacité à l’apprentissage, l’ALTA accorde à chaque apprenant une attention individuelle et utilise toute une palette de supports de lecture issus de la vie courante, notamment des articles de journaux simplifiés, des dépliants d’informations sur la santé et la préparation aux catastrophes, ainsi que des étiquettes d’aliments et de médicaments. L’utilisation de supports familiers en prise avec la réalité aide les étudiants à se sentir à l’aise en cours et l’enseignement structuré des compétences en lecture et en écriture améliore progressivement leur compréhension et leur expression écrites.

L’ALTA emploie plusieurs approches et méthodologies d’enseignement/apprentissage, notamment :

Impact et défis du programme

Suivi et évaluation

L’ALTA pratique une évaluation de fin de niveau qui prend en compte des critères et des normes de performance spécifiques pour chacun des quatre niveaux d’alphabétisation. Les tuteurs sont formés à évaluer leurs étudiants et toutes les évaluations sont passées en revue et approuvées par le coordinateur des cours. Une évaluation externe et indépendante n’a toutefois pas encore été effectuée.

Au niveau professionnel, l’ALTA surveille continuellement les résultats de ses tuteurs et de ses autres représentants à travers un système à triple niveau. Les résultats des tuteurs sont évalués par les formateurs et les coordinateurs via des visites sur site et des rapports standardisés. Les coordinateurs sont eux-même évalués par des coordinateurs régionaux qui sont à leur tour évalués par les cadres de l’ALTA.

Impact / réalisations

Les réalisations essentielles du programme comprennent notamment :

Les témoignages d’apprenants qui suivent mettent clairement en évidence ces bénéfices :

Défis

Pérennité

Après 16 ans de fonctionnement, le programme ALTA est très apprécié à Trinité-et-Tobago et dans l’ensemble de la région. Son succès au cours des années a valu au programme ALTA d’être utilisé par le gouvernement et les ONG dans les programmes de formation aux compétences et, depuis 2008, dans l’éducation des enfants. Entre 2001 et 2004, le gouvernement de Grenade a apporté son financement, y compris en rémunérant les tuteurs, pour mettre en œuvre le programme ALTA en établissant 30 centres qui offraient au total 48 classes dans ce pays. Des plans sont actuellement en cours pour proposer le programme sur des supports exploitant les technologies de l’information et de la communication (TIC) comme les DVD interactifs utilisables sur les télévisions ou les ordinateurs. Le programme dispose donc d’une fondation solide capable d’en assurer la pérennité dans un avenir prévisible.

Leçons apprises

Coordonnées

Paula Lucie-Smith
Directrice générale
84 Belmont Circular Road, Belmont,
Trinidad, Antilles
Tél. : 1 (868) 624-2582
Fax : 1 (868) 624-3442
E-mail : altapos (at) alta-tt.org
Site Web : http://www.alta-tt.org/