WebWORLD-MEMOIRE

English

Prague

Page 2/2

Previous ToC Previous

Zoom 1
66 Kb
(jpeg)
Antiphonarium monasterii S. Georgii

manuscrit, XIV in., parchemin, 256 fol., 17,5 x 13,5 cm, en latin, enluminé. Le codex provient du couvent des Bénédictines St. Georges du Château de Prague, son calendrier en est une preuve évidente. Le couvent représentait le centre du culte de St. Wenceslas, mais surtout de St. Ludmila, sa grand-mère. ill. : f. 80a - St. Wenceslas

Zoom 1
123 Kb
(jpeg)
Velislai biblia picta

manuscrit, ante med. XIV, parchemin, 188 fol., 30,7 x 24,5 cm, en latin, enluminé. La Bible dite de Velislav est l'un des plus remarquables spécimens des bibles dites " des pauvres " (Bilblia pauperum). Le texte latin est limité aux brefs titres accompagnant des dessins à la plume, exceptionnellement coloriés. Il comprend 747 dessins illustrant, des textes de l'Ancien et du Nouveau Testaments, l'oeuvre sur l'Antéchrist et les légendes des saints, notamment celle de St Wenceslas. Le codex auquel plusieurs auteurs ont participé, a été fait pour le chanoine Velislav, notaire de Jean l'Aveugle et de Charles IV (mort en 1367). ill.: £. 37b - 38 a - histoire d'Isaac, Jacob et Joseph

Zoom 1
69 Kb
(jpeg)
Breviarium monasterii S. Georgii in castro Pragensi praecedente calendario

manuscrit, XIV med., parchemin, 325 fol., 18,5 x 13 cm, en latin, enluminé. Le bréviaire appartenait aux soeurs Bénédictines du couvent St. -Georges au Château de Prague. L'illustration du codex suggère qu'il ait appartenu aux livres importés sous le règne de Charles IV. Son origine italienne (Bologne) est bien possible. Ce fait est prouvé par le calendrier, dans lequel manquent des signes de respect envers les protecteurs du Royaume tchèque. ill. : £. 38a - ornement végétal (initiale S) £. 58a - Christ (initiale D)

Zoom 1
69 Kb
(jpeg)
Breviarium Agnetis abbatissae monasterii S. Georgii in castro Pragensi praecedente calendario

manuscrit, cca 1355-1358, parchemin, 345, 10, 23 (XVIII. stol.) fol., 25, 5 x 20 cm, en latin, enluminé. Le bréviaire appartenait à Agnès, abbesse du couvent des Bénédictines St-Georges au Château de Prague. Le manuscrit a été fait à sa suggestion, peut-être dans les années 1355-1538. Il a été écrit par plusieurs copistes et enluminé d'initiales peintes indiquant qu'il existait un bréviaire importé, d'origine française, ayant servi de modèle. Sur la bordure de l'initiale d'introduction, le portrait de l'abbesse Agnès avec ses armoiries familiales, représentées par un aigle blanc et rouge attire notre attention. ill. : £. 58a - naissance de Jésus (initiale P)

Zoom 1
72 Kb
(jpeg)
Tomas ze Stitného : Knizky sestery o obecnych vecech krest'anskych

manuscrit, 1376, parchemin, 158 fol. (def - autrefois 168), 30 x 21 cm, en tchèque enluminé. L'une des premières oeuvres spirituelles à but éducatif, en langue tchèque, orientée vers le milieu laïque. Elle apporte les principes de la foi chrétienne et les termes les plus importants de la scolastique, au lecteur Tchèque y sont présentés pour la première fois dans sa langue maternelle. Le traité, né dans le contexte de la Réforme tchèque préhussite, souligne plutôt les questions éthiques que celles dogmatiques. ill.: £35b - trois femmes lisant dans un livre (initiale S)

Previous ToC Cii-culture Cii-MEMOIRE Cii-Comprendre Cii-Participer



Send your comments to us!
Wed Nov 27 10:37:49 1996