Table des matières - Précédente


Annexe II

Méthodologie pour un inventaire de l'état matériel des fonds

Inventorier un fonds de bibliothèque est une tâche immense, que l'on peut rendre plus facile en décomposant la collection en catégories ou groupes distincts constitués, à sa convenance, selon la cote, le sujet, ou la localisation des ouvrages. Chaque groupe fera l'objet d'un inventaire, les résultats étant ensuite cumulés pour l'ensemble de la collection. Lors de l'analyse des résultats, on relèvera toute corrélation: par exemple, si l'on constate un taux élevé d'humidité ou la présence de moisissures dans une catégorie d'ouvrages, cela peut vouloir dire qu'il y a une anomalie atmosphérique dans la partie des magasins où ils ont entreposés. On pourra alors appliquer des traitements spécifiques et ponctuels: installer par exemple des déshumidificateurs.

Méthodologie

Rares sont les établissements qui ont les moyens d'examiner chaque article, ce qu'il faudrait pourtant faire quand la collection est particulièrement précieuse ou quand il s'agit de pièces appartenant au patrimoine. Il faut donc procéder par échantillonnage aléatoire de façon à obtenir une évaluation aussi juste que possible de l'état général des articles. Le nombre de pièces choisies sera fonction de facteurs tels que la taille de la collection, la diversité des documents rassemblés et, surtout, le temps dont on dispose pour effectuer l'examen et analyser les résultats. La méthode minimaliste consiste à prendre la énième pièce sur la énième tablette toutes les deux travées. On peut imaginer un système plus complexe qui accroîtrait encore l'aspect aléatoire (voir tableau 1).

Lors du récolement, on peut noter tout renseignement dont l'établissement peut vouloir disposer. On note en général:

  1. la cote de l'ouvrage;
  2. la date de publication;
  3. le pays de publication;
  4. le nombre de pages;
  5. l'état du papier: cela peut nécessiter l'utilisation d'un pH-mètre pour mesure l'acidité, ou un essai de résistance au pliage (1), moyen d'évaluer la fragilité;
  6. l'état des reliures.

Sous les points (v) et (vi), on notera la présence de tous dégâts ou détériorations matériels: déchirures, saleté, attaques d'insectes ou de rongeurs, ondulations dues à l'humidité. On pourrait utiliser un système de codification sur le modèle "bien, passable, médiocre" pour les cas où un traitement s'impose, ou bien pour ceux où une intervention protectrice est nécessaire, soit sur la pièce elle-même (emballage), soit sur l'ambiance (pose de stores, par exemple, pour réduire l'intensité de la lumière solaire et éviter une nouvelle décoloration des reliures).

Tableau 1: Sélection aléatoire

Choix du rayon Distance sur le rayon en cm
(a) (b) (a) (b)
2 10 25 10
3 6 35 0
8 5 80 45
7 4 100 90
1 9 65 40
6 3 100 60
    20 50
    70 5
    85 110
    30 115
    95 55
    15 75

On utilise deux tableaux distincts de nombres choisis au hasard. On choisit un rayon, puis un volume sur ce rayon. Pour composer un tableau adapté à la réalité, on prend le nombre de rayons qui composent une travée (ensemble de rayons compris entre deux montants verticaux) et on mesure la longueur maximale d'un rayon. Le tableau ci-dessus correspond à des travées de 10 rayons, la longueur maximale d'un rayon étant d'environ un mètre.

Pour choisir les volumes, on parcourt les rayons et on suit les indications données par le tableau. Exemple: dans la travée 1, on prend sur le rayon 2 le volume se trouvant à 35 cm à partir de la gauche. S'il n'y a rien à cet endroit, si, par exemple, le rayon n'est pas entièrement garni, ou bien si le volume est sorti, on avance jusqu'à la travée suivante, et on continue. Dans la travée 3, rayon 8, on prend le volume placé à 80 cm. Et ainsi de suite.

Prendre pour l'échantillonnage (a) les chiffres des deux colonnes (a) et pour l'échantillonnage (b) les chiffres des deux colonnes (b).

(1) L'essai de résistance au pliage, qui permet d'évaluer le degré de fragilité du papier, s'effectue comme suit: on plie le coin d'une feuille, puis on le rabat, selon un angle de 360°, ce qui fait un double pli. Répétez l'opération jusqu'à cinq fois et notez le nombre de plis à partir duquel il y a rupture du papier. Si le papier ne se coupe pas, notez 5 +. N'appliquez pas ce test à des volumes considérés comme étant particulièrement précieux, notamment les livres rares ou anciens.

Références

Pollock M
Surveying the Collections Library Conservation News n° 21, octobre 1988.

Walker G. J Greenfield, J Fox et J Simonoff
The Yale Survey: A large Scale study of bock deterioration in the Yale University Library College & Research Libraries, mars 1985, p. 111-132.

Buchanan S and S Coleman
Deterioration Survey of the Stanford University Libraries Green Library Stack Collection Stanford, juin 1979.


Table des matières - Précédente