Actualité

Appel à candidatures pour la 11ème Conférence des Géoparcs mondiaux de l’UNESCO en 2022

Si votre organisation ou votre pays est intéressé à accueillir la Conférence des Géoparcs mondiaux de l’UNESCO de 2025, vous êtes cordialement invité à soumettre une proposition technique bien développée précisant l'offre. Cette offre s'adresse aux pays et régions qui possèdent déjà des Géoparcs mondiaux de l'UNESCO et dont la contribution sera essentielle au succès de l'événement.

Lors de la 10ème Conférence internationale sur les Géoparcs mondiaux de l'UNESCO au Géoparc mondial de l'UNESCO de M'Goun au Maroc en 2023, le lieu de la 11ème Conférence internationale sur les Géoparcs mondiaux de l'UNESCO sera décidé.

Si votre organisation ou votre pays est intéressé à accueillir la Conférence de 2025, vous êtes cordialement invité à soumettre une proposition technique bien développée précisant l'offre. Cette offre s'adresse aux pays et régions qui possèdent déjà des Géoparcs mondiaux de l'UNESCO et dont la contribution sera essentielle au succès de l'événement.

Parmi les aspects qui doivent être couverts par la proposition, on peut citer :

1) Aspects techniques

  • La conférence doit être accueillie et organisée par une équipe efficace et expérimentée, comprenant des spécialistes des Géoparcs mondiaux de l'UNESCO et des géoscientifiques, des experts en communication, une équipe de soutien administratif et des spécialistes du tourisme.
  • Les Géoparcs mondiaux de l'UNESCO et les membres du Réseau mondial des Géoparcs (GGN) (dans le pays et dans la région) doivent participer activement et apporter leur expertise. La conférence est l'événement le plus important pour le personnel des Géoparcs mondiaux de l'UNESCO et les membres du GGN pour se rencontrer et échanger des connaissances et des expériences sur la construction et le fonctionnement des Géoparcs.
  • Le lieu de la réunion doit être suffisamment grand pour accueillir 800 à 1000 délégués et doit permettre un accès facile aux participants internationaux.
  • Les représentants proposés par le conseil exécutif du GGN doivent être nommés au comité d'organisation de la conférence.

2) Aspects financiers

  • La conférence et les préparatifs doivent être financés par les organisateurs qui, si nécessaire, doivent rechercher des financements privés et publics. L'état financier doit être clair et basé sur des estimations réalistes et des plans réalisables.
  • Le candidat doit présenter une proposition de budget de la conférence comprenant des données sur les ressources financières, la contribution éventuelle des sponsors, les frais des participants et la politique de subvention.
  • Le budget doit inclure le coût de l'accueil de la réunion du Conseil mondial des Géoparcs de l'UNESCO (UGGpC - 16p) et du Conseil exécutif du GGN (13p), y compris les indemnités de voyage, d'hôtel et de subsistance pour trois jours.
  • Les frais d'inscription des participants doivent être "raisonnables", compte tenu du fait que les Géoparcs mondiaux de l'UNESCO sont présents dans toutes les régions du monde, y compris dans les pays en développement, et que les gens parcourent parfois de longues distances.
  • Les organisateurs doivent fournir une redevance au GGN conformément à la décision de l'assemblée générale 2016 du GGN sur le budget du GGN (19 septembre 2016). Ce montant sera équivalent à 50 euros par participant.

3) Organisation

  • Les conférences précédentes à Pékin 2004 (Chine), Belfast 2006 (Irlande du Nord), Osnabrűck dans Tera Vita UGGp 2008 (Allemagne), Langkawi UGGp 2010 (Malaisie), Shimabara dans la région volcanique d'Unzen UGGp 2012 (Japon), Saint John, dans Stonehammer UGGp 2014 (Canada), Torquay dans English Riviera UGGp 2016 (Royaume-Uni), Madona di Campiglio dans Adamello Brenta UGGp 2018 (Italie) et l'île de Jeju UGGp 2021 (République de Corée) ont bénéficié d'un fort soutien local, gouvernemental et ministériel et d'une large couverture médiatique. Il est conseillé à l'équipe d'organisation d'inclure des entités gouvernementales ainsi qu'un large éventail d'autres groupes comme les offices du tourisme, les conseils municipaux, les comtés, les services géologiques, les universités, etc.
  • La candidature doit prévoir des dispositions logistiques pour plusieurs autres réunions d'affaires, des ateliers et des événements qui se dérouleront avant et pendant la conférence en plus de la réunion du Conseil de l'UGGp (16p. + 50-100p. observateurs) et de la réunion du Conseil d'administration du GGN (15p.). Ceux-ci comprennent l'Assemblée générale du GGN (220 p.), la réunion du Conseil consultatif du GGN (60p.), la réunion du Forum des jeunes du GGN (60p.), les Comités consultatifs des réseaux régionaux de Géoparcs (APGN 15p, EGN 15p., GeoLAC 10 p. et AUGGN 5p.) et les réunions du comité de coordination (APGN 70 p., EGN 170 p., GeoLAC 30 p et AUGGN 10 p.). L'offre doit dûment anticiper et tenir compte de ces réunions.
  • Le programme de la conférence doit également prévoir des sessions spéciales pour les ateliers des groupes de travail du GGN, les ateliers thématiques ainsi que le séminaire des évaluateurs des Géoparcs mondiaux de l'UNESCO (120p).
  • Il est indispensable que le pays où la conférence est proposée possède déjà au moins un Géoparc mondial de l'UNESCO.

4) Contenu

  • Le thème de la conférence doit être étroitement lié aux thèmes centraux des Géoparcs mondiaux de l'UNESCO.
  • Chaque organisateur mettra l'accent sur des thèmes spécifiques de son intérêt, qui ne sont pas fixés au préalable mais qui seront discutés plus en détail avec l'UNESCO et le Réseau mondial des Géoparcs pendant la phase de préparation et de planification.

5) Initiative pour la réduction de l'empreinte carbone

Puisque les UGGps offrent un tourisme respectueux de l'environnement, l'organisateur de la conférence devrait proposer des moyens/projets pour réduire l'empreinte carbone d'un si grand rassemblement.

6) Timing

Veuillez-vous assurer que votre offre complète est soumise par voie électronique avant le 30 avril 2023, à GGN (GGNassociation@hotmail.com) et UNESCO (k.vandenberghe@unesco.org).

  • Les candidats auront alors la possibilité de répondre aux commentaires sur leur candidature par le Secrétariat de l'UNESCO et le Conseil exécutif du GGN jusqu'au 20 juin 2023.
  • Les candidats auront la possibilité de présenter une version finale de leur candidature (10-15 min) avant la réunion du Conseil exécutif du GGN lors de la 10ème Conférence internationale des Géoparcs mondiaux UNESCO au Maroc en 2023.

La liste ci-dessus n'est pas exhaustive et vise uniquement à fournir quelques premières indications.

Veuillez noter que nous nous efforçons d'organiser une rotation de la conférence internationale dans différentes régions du monde.