Article

Au Niger, l’UNESCO lance le projet « Améliorer l’enseignement dans les pays du G5 Sahel »

L’atelier national de lancement officiel du projet « Améliorer l’enseignement dans les pays du G5 Sahel », mis en œuvre par l’UNESCO et financé par l’Union européenne, a eu lieu au Niger. Ce projet s’inscrit dans la poursuite de la cible 4.C du cadre d’action Éducation 2030. Il vise à améliorer la gestion des enseignants ainsi que le renforcement inclusif de la formation initiale et continue. La cérémonie s’est déroulée le 21 octobre 2021 à l’Hôtel Bravia, Niamey, Niger.

 

Le discours officiel de l’ouverture du lancement a été prononcé par le Ministre de l’Education Nationale du Niger, Dr. Rabiou Ousman. « Les systèmes éducatifs performants se concentrent sur la valorisation du statut professionnel des enseignants, leurs conditions de travail et leur perfectionnement continu en vue de les aider à parfaire leur formation et à progresser tout au long de leur carrière. De ce fait, les enseignants représentent l’un des leviers les plus importants pour assurer l’équité, l’accès et la qualité de l’éducation. » a souligné le Ministre. L’Ambasseur, cheffe de la Délégation européenne, cheffe des Partenaires Techniques et Financiers de l’éducation et de la formation au Niger, Dr. Denisa-Elena Ionete a affirmé que « la qualité de l’éducation est une condition sine qua non pour améliorer le système éducatif au Niger ». En effet, en 2030, les élèves seront 1,2 million à entrer au primaire. De ce fait, le Niger a fait de l'éducation une priorité majeure en accordant une importance de son budget national à ce secteur mais aussi à la qualité de l’éducation. Le chef du secteur Education, Guillaume Husson, représentant le Directeur du Bureau régional de l’UNESCO à Dakar, Dimitri Sanga, s’est réjoui : « de la volonté politique exprimée au plus haut niveau à travers le Programme du Président de la République décliné en quatre axes orientés sur l’amélioration de la qualité du système éducatif nigérien notamment le développement de capital humain ». Cette cérémonie d’ouverture a également été honoré de la présence du secrétaire général du MEN Mohamed Zeidane ainsi que du secrétaire exécutif de la Commission nationale nigérienne pour l'UNESCO, Djibril Mallam Almadijri. La troupe Shawa a clôturé la cérémonie officielle avec un chant touchant honorant l’UNESCO et les enseignants au Niger.

Par la suite, l’événement a également été marqué par une présentation du projet réalisée par le responsable national du projet, Oumane Djibo et par des interventions des parties prenantes invitées. Le responsable principal du projet, M. Bazongo Bagnikoué, s’est exprimé pour souligner sa satisfaction des interventions émises et de l’implication des acteurs nationaux autour du projet Améliorer l’enseignement dans les pays du G5 Sahel.

 

L’atelier national de lancement a donc facilité la relance et la poursuite des activités du projet. Les activités ont notamment laissé lieu à une meilleure collaboration entre l’UNESCO Dakar et les partenaires techniques et financiers du Niger. Les échanges qui ont eu lieu au cours de l’atelier de lancement servent de phare pour les collaborations actuelles et futures des différentes parties prenantes pour améliorer l’enseignement au Niger.