Actualité

Des ateliers au Congo posent les bases d'un projet visant à renforcer le système national de la Science, Technologie et Innovation (STI)

Des ateliers au Congo posent les bases d'un projet visant à renforcer le système national de la Science, Technologie et Innovation (STI)

 

Deux ateliers organisés courant juillet-août 2022 à Brazzaville, au Congo, ont permis de démarrer le projet "Renforcement des systèmes STI pour le développement durable en Afrique", financé par l'Agence suédoise de coopération internationale au développement (SIDA).

Le projet s'appuie sur les décideurs politiques et d'autres parties prenantes du Congo pour redynamiser le système national de la Science la Technologie et l’Innovation conformément à la Recommandation 2017 de l’UNESCO concernant la science et les chercheurs scientifiques (2017 RSCS).

La Recommandation adoptée en novembre 2017 par les 195 États membres de l'UNESCO, remplace la Recommandation concernant la condition des chercheurs scientifiques de 1974. Cette nouvelle Recommandation établit des normes communes pour le système de la recherche dans son ensemble, avec des dispositions de grande envergure qui portent notamment sur les droits et les responsabilités des chercheurs scientifiques ainsi que sur le rôle de la science dans la société.

A l’entame de ce premier atelier tenu du 21 au 22 juillet, M. Richard Bouka et Mme Marlène Omolongo du bureau de l'UNESCO à Brazzaville, ont indiqué que le premier objectif de cet atelier est de faire connaître le projet et particulièrement le Recommandation RSSR à la communauté scientifique congolaise et au groupe de consultation composé d'une quarantaine d'experts issus des ministères, institutions scientifiques et organisations de la société civile. Cet atelier a également favorisé l’appropriation locale du projet.

Lors de cet atelier, une douzaine d’institutions ayant des activités dans la recherche scientifique ont été identifiées pour collecter les données qui formeront la base du rapport préliminaire du projet. Le rapport préliminaire consiste à une évaluation actualisée du système STI du Congo en référence aux normes (10 thèmes) de la Recommandation.

Au nombre des institutions identifiées sont la Délégation Générale de la Recherche Scientifique et Technique (DGRST) et l’ensemble des 11 institutions sous tutelle du Ministère de l’enseignement supérieur, de la recherche scientifique et de l’innovation technologique.

Ce rapport de base sur l'état du système STI du Congo a été amendé et finalisé lors d'un second atelier, qui s'est tenu à Brazzaville les 2 et 3 août 2021. Le rapport a ensuite été envoyé pour validation au ministère de l’Enseignement Supérieur, de la Recherche Scientifique et de l'Innovation Technologique.

En 2022, le projet mettra en œuvre des initiatives pour :

  • Réaliser une large sensibilisation sur la Recommandation, afin d’acquérir l'engagement du Congo à l’observation de ses 10 thèmes ;
  • Finaliser le profil STI du Congo afin de disposer d’un référentiel d’aide à la décision en matière de STI ;
  • Renforcer la capacité locale à la conception des politiques STI inclusives et à leur monitoring ;
  • Donner aux acteurs gouvernementaux les moyens de rendre compte de la mise en œuvre de la Recommandation ; et
  • Apporter les éléments d’orientation sur les politiques STI et un soutien technique pour l’élaboration de la politique et stratégie sectorielle ainsi que de plans d'action axés sur les STI.