Histoire

Emmanuelle partage son expérience aux Laboratoires du Nouveau Monde de Libreville

Je m’appelle Emmanuelle Laté. Je suis architecte et artiste photographe.

D’un point de vue humain, cette expérience m’a beaucoup apporté. Nous avons pu observer la mise en place d’une intelligence collective. Nos trente-et-une individualités sont devenus un collectif. Côté souvenir, je me remémorerais toujours la symbolique ou le totem, « Nzakunênga », conçu à partir du fruit de nos différentes imaginations. J’ai également beaucoup apprécié le concept développé avec mes pairs « les plans parallèle ». Il s’agit d’un langage commun qui sera surement représentatif de ce que nous espérons de 2050.

J’aimerai véritablement que les connaissances acquises au cours de cet atelier deviennent virales, c’est-à-dire que nous les propagions au tour de nous, afin que même les jeunes qui n’ont pas pu participer à cet atelier puisse en acquérir, ainsi, nous serons tous actifs dans la construction de notre cité.

Pour Libreville 2050, nous avons planté une graine qui s’est en train de s’enraciner et de murir. Nous restons disponibles pour permettre à cette plante de pousser, se développer et de donner des fruits savoureux (appréciés de tous).