Communiqué de presse

Honduras : la Directrice générale demande l’ouverture d’une enquête sur le meurtre du journaliste de télévision Ricardo Alcides Avila

La Directrice générale de l’UNESCO condamne le meurtre du journaliste de télévision Ricardo Alcides Avila, décédé à l’hôpital le 30 mai, après avoir été blessé par balle quelques jours plus tôt dans la ville de Choluteca, située au sud du Honduras.
observatory_map_journalist
Je condamne le meurtre de Ricardo Alcides Avila et j’appelle les autorités à enquêter sur ce crime afin de veiller à ce que tous les auteurs soient traduits en justice. L’impunité ne doit en aucun cas prévaloir en cas d’actes de violence ciblant les journalistes, qui répondent au besoin d’information de la population et contribuent au débat démocratique.
Audrey Azoulay
Audrey Azoulay Directrice générale de l'UNESCO

Ricardo Alcides Avila était journaliste et caméraman pour la chaîne de radio et de télévision Metro, dont le personnel a fait l’objet de menaces en raison de sa ligne éditoriale.

L’UNESCO promeut la sécurité des journalistes au travers de campagnes de sensibilisation mondiale, d’un renforcement des capacités, ainsi que par un certain nombre de mesures, notamment dans le cadre du Plan d’action des Nations Unies sur la sécurité des journalistes et la question de l’impunité.

 

Voir aussi : Observatoire de l’UNESCO des journalistes assassinés

Contact presse : Guilherme Canela de Souza Godoi