Article

Intégrer des modules d’apprentissage à mieux vivre ensemble durablement aux formations pour adultes du Niger

Au Niger, des programmes de formation et d’alphabétisation sont proposés aux adultes afin de leur permettre de recevoir des connaissances propices au développement de leur activité professionnelle. En 2016, seulement 31% des adultes étaient alphabétisés et plusieurs initiatives ont été prises, notamment à travers la mise en œuvre du Plan de Développement Economique et Social (PDES 2017-2021), pour augmenter ce chiffre et améliorer la gestion du système éducatif.

Après trois ans de mise en œuvre, une révision des contenus de ces programmes d’alphabétisation et de formation pour adultes s’est avérée nécessaire, afin notamment de les rendre plus actuels et de répondre de manière plus juste aux besoins et aux préoccupations des apprenants. Ainsi, de nouvelles thématiques ont été identifiées pour compléter les différents enseignements, techniques et théoriques, des programmes.

« Cinq thèmes principaux ont été identifiés, avec pour chacun d’eux plusieurs sous-thématiques détaillant différents aspects et concepts du vivre-ensemble et de la PEV », explique M. Issa Almou, encadreur lors de cet atelier pour l'intégration des thèmes relatifs à l'EED et au genre dans les programmes d'alphabétisation.

Il précise : « Il y a l’extrémisme violent et ses manifestations ; l’éducation à la citoyenneté mondiale pour la prévention de l’extrémisme violent ; l’état de droit pour la prévention de l’extrémisme violent et le genre ; l’éducation comme outils pour la PEV ; et enfin, l’intégration de la PEV au sein de la communauté ». 

Ces thèmes pourront être intégrés à trois domaines déterminés des cursus d’alphabétisation et de formation pour adultes, à savoir les langues, les mathématiques et l’univers social. Les participants à l’atelier ont proposé une feuille de route, qui permettra d’associer les contenus des thèmes et sous-thématiques aux domaines d’enseignement et d’apprentissage ciblés, inscrivant ainsi la PEV dans les programmes pour adultes.

 

Cet atelier d’adaptation des programmes s’est déroulé dans le cadre du programme CapED, en présence de représentants du ME/APLN/EN, des agents des services techniques partenaires, œuvrant notamment dans les domaines de l’agriculture, l’élevage, la santé, l’environnement, la renaissance culturelle ou encore la promotion de la femme, des ONG actives dans le domaine de l’alphabétisation et du personnel de l’UNESCO.