Actualité

La Directrice générale condamne les frappes aériennes qui ont coûté la vie à trois professionnels des médias au Yémen

La Directrice générale de l’UNESCO, Audrey Azoulay a condamné le bombardement d’une station de radio au Yémen au cours de laquelle trois employés ont trouvé la mort ; Omar Ezzi Mohammad, Ali Aish Mohammad Youssef et Jamaie Abdullah Musib, ainsi qu'une personne sans lien avec la radio, le 16 septembre dernier dans le gouvernorat d’Al-Hodeïda, dans l’ouest du Yémen.

« Je condamne l’attaque qui a coûté la vie à trois employés d'une station de radio au Yémen », a déclaré la Directrice générale. « J'appelle toutes les parties au conflit à prendre des mesures pour protéger les professionnels des médias et respecter la nécessité pour les civils d'accéder à l'information, en particulier dans les situations de crise ».

Omar Ezzi Mohammad était ingénieur radio à la station Al-Maraweah où Ali Aish Mohammad Youssef et Jamaie Abdullah Musib travaillaient comme agents de sécurité.

L’UNESCO promeut la sécurité des journalistes à travers des mesures de sensibilisation mondiale, un renforcement des capacités ainsi que la mise en œuvre du Plan d'action des Nations Unies sur la sécurité des journalistes et la question de l'impunité.

 Pour plus d’information : L’UNESCO condamne l’assassinat de journalistes.

 ***

 

Contact médias : Sylvie Coudray, s.coudray@unesco.org, +33 (0)1 45 68 08 91