Communiqué de presse

La Directrice générale de l’UNESCO condamne le meurtre du journaliste Bryan Guerra au Guatemala

La Directrice générale de l'UNESCO, Audrey Azoulay, a dénoncé le meurtre du journaliste de télévision Bryan Guerra dans la ville de Chiquimula dans le sud-est du Guatemala.
 
« Je condamne le meurtre de Bryan Guerra », a-t-elle déclaré. « Je suis convaincue que les autorités guatémaltèques conduiront une enquête approfondie sur cet assassinat qui constitue une grave menace à la liberté de la presse, comme toute attaque envers les professionnels des médias ».
 
Bryan Guerra présentait un bulletin d’information sur la chaîne locale par câble TL-Com et était aussi le vice-président du Réseau des communicateurs sociaux de Chiquimula. Il est décédé le 3 mars des suites de blessures par balles. Il avait été admis en soins intensifs depuis qu’il avait été pris pour cible par des inconnus le 27 février. Il avait, semble-t-il, reçu des menaces de mort.
 
L'UNESCO promeut la sécurité des journalistes au travers de mesures de sensibilisation mondiale, d'un renforcement des capacités, ainsi que par la mise en œuvre du Plan d'action des Nations Unies sur la sécurité des journalistes et la question de l'impunité.
 
****
Pour plus d’informations : l’UNESCO condamne l’assassinat de journalistes.
 
Contact médias : Guilherme Canela De Souza Godoi, 
UNESCO observatory of killed journalists