Actualité

« La poésie est l'éternelle compagne de l'homme, elle partage son destin » - Blaže Koneski

Le 22 mars 2021, dans le cadre de la Journée mondiale de la poésie, la République de Macédoine du Nord a rendu un hommage plurilingue au poète et linguiste Blaže Koneski, dont le centenaire est inscrit dans le calendrier des anniversaires célébrés en association avec l'UNESCO au cours du biennium 2021-2022.
« C'est une reconnaissance non seulement de sa contribution à l'édification culturelle de notre pays, mais aussi du rôle que joue la parole poétique dans le monde d'aujourd'hui », a déclaré à cette occasion Irena Stefoska, ministre de la Culture de la Macédoine du Nord, alors que le Président Pendarovski a souligné que Blaže Koneski nous explique la grammaire de la vie et forge une armature qui soutient la culture nationale et l’inscrit dans le patrimoine poétique et intellectuel mondial.
Réunis au Siège de l’UNESCO, sept représentants diplomatiques ont lu un choix de ses poèmes dans leurs langues respectives, ajoutant ainsi « chacun sa pierre dans cette mosaïque multilingue de la poésie de Blaže Koneski que nous voudrions offrir en cadeau au monde entier, en cette Journée mondiale de la poésie 2021 », pour reprendre les paroles de Jadranka Chaushevska Dimov, Ambassadeur extraordinaire et plénipotentiaire de la République de Macédoine du Nord en France et Déléguée permanente auprès de l'UNESCO.
Des poèmes de Koneski ont été lus par Ferit Hoxha, Ambassadeur extraordinaire et plénipotentiaire, Délégué permanent de l’Albanie, Véronique Roger-Lacan, Ambassadeur, Déléguée permanente de la France, Metka Ipavic, Ambassadeur extraordinaire et plénipotentiaire, Déléguée permanente de la Slovénie, Ghazi Gherairi, Ambassadeur, Délégué permanent de la Tunisie, Leona Kleinova, Déléguée permanente adjointe de la République tchèque, Danijela Cubrilo, Déléguée Permanente adjointe de la Serbie et Mikael Schultz, Délégué Permanent adjoint de la Suède.
Gjoko Zdraveski, lecteur de langue macédonienne à l’INALCO, Paris, a lu des poèmes de Koneski en macédonien, alors que la poétesse Tanya Karmzova Costigliola a présenté en français un portrait littéraire du poète, intitulé « Blaže Koneski : virtuose de la langue poétique ».
Lors de cet événement, hommage a été rendu à Carol Ann Duffy, originaire de Glasgow, dont la poésie a été couronnée par de nombreux prix et lui a valu notamment les titres honorifiques de Dame Commandeur de l'Ordre de l'Empire britannique et Poète-Lauréate du Royaume-Uni (2009-2019). Cette année, elle a remporté la Couronne d’or des Soirées poétiques de Struga, festival international de poésie qui se tient chaque année au mois d'août, depuis 1961, au sud de la Macédoine du Nord.
« En août prochain, un autre prix poétique sera décerné au Festival de Struga, cette fois-ci à un jeune poète pour son premier livre paru au cours de l'année précédente », a annoncé l’ambassadrice Jadranka Chaushevska Dimov. Il s’agit du prix “Ponts de Struga”, décerné en partenariat avec l'UNESCO, qui a largement contribué à tisser des liens entre les jeunes poètes de tous les continents, allant des Philippines au Sénégal, en passant par le Japon, l'Estonie, la France, la Fédération de Russie, la Colombie et bien d’autres. Cette année, la Serbie s’ajoute à cette longue liste d'amitié internationale, avec Vladan Krečković qui a remporté le prix pour son livre Paris, Texas, intitulé d'après le film culte du réalisateur allemand Wim Wenders.
L'événement s’est clôturé sur une note musicale, avec deux joyaux de la musique traditionnelle macédonienne orchestrés par le musicien serbe Miroslav Tadić et interprétés par le Duo SoliPse, forme par la flûtiste macédonienne Elena Stojčeska et le guitariste français Romain Petiot.
En raison des conditions imposées par la pandémie du Covid 19, l'évènement s’est tenu sans public et a été diffusé en direct sur internet. Il est disponible sur ce lien: https://youtu.be/i0CzJURAbs0
Source: Commission nationale de la Macédoine du Nord pour l'UNESCO