Article

La Somalie valorise le rôle des communautés locales dans l'inventaire du patrimoine culturel immatériel

Participants somaliens à l'atelier de l'UNESCO sur le patrimoine culturel immatériel à Mogadiscio, le 11 octobre 2021 ©UNESCO/Karalyn Monteil

Plus de 30 participants sont retournés à l'Académie des sciences et des arts de Somalie (SOMASA) le 11 octobre 2021 pour la deuxième phase d'un atelier national de sensibilisation et de renforcement des capacités pour la sauvegarde du patrimoine culturel immatériel (PCI) de la Somalie, qui a débuté le 27 septembre 2021 et se poursuivra jusqu'au 13 octobre 2021.

L'atelier hybride, organisé par le Bureau régional de l'UNESCO pour l'Afrique de l'Est et la  SOMASA avec le soutien du Ministère de l'éducation, de la culture et de l'enseignement supérieur (MoECHE), est basé sur le Programme global de renforcement des capacités de l'UNESCO pour la sauvegarde du patrimoine culturel immatériel. L'atelier est dirigé par Mme Emily Drani, experte facilitatrice de l'UNESCO pour la Convention de 2003 et cofondatrice de la Cross-Cultural Foundation of Uganda (CCFU). L'atelier du 11 octobre a été officiellement ouvert par M. Abdulkadir Nor Hussein, Président de la SOMASA, avec des remarques de bienvenue de Mme Karalyn Monteil, Spécialiste de programme pour la culture au Bureau régional de l'UNESCO pour l'Afrique de l'Est, et modéré par M. Abdullrazak Kallinle, Conseiller de la SOMASA.

Cet atelier est l'une des activités soutenues par le protocole d'accord signé entre l'UNESCO et la Somalie le 11 février 2020 pour renforcer la coopération dans les domaines de l'éducation et de la culture. Il fait suite à la ratification par la Somalie de la Convention de 2003 de l'UNESCO pour la sauvegarde du patrimoine culturel immatériel en 2020 ainsi qu'à l'élaboration de la première stratégie nationale de la Somalie pour la culture en 2020-2021.
Karalyn Monteil, Spécialiste de programme culture, Bureau régional de UNESCO pour l'Afrique de l'Est

La première partie de l'atelier, le mois dernier, était concentrée sur la sensibilisation générale à la Convention de l'UNESCO sur le patrimoine culturel immatériel et la sauvegarde du PCI en Somalie. Cette phase finale de l'atelier vise à sensibiliser et à renforcer les capacités pour l'inventaire communautaire du PCI et la demande d'assistance internationale auprès du Fonds du patrimoine culturel immatériel.

Dans sa présentation du 11 octobre 2021, Mme Emily Drani a souligné l'importance de prendre en compte la dynamique de genre dans le processus d'identification et d'inventaire du patrimoine culturel immatériel afin de s'assurer que les éléments du PCI sont pleinement représentatifs. Pendant le processus d'inventaire elle a encouragé un dialogue sur la sensibilisation au genre parmi les communautés afin d'éviter un biais de genre parmi les groupes marginalisés. Au cours des deux prochains jours, l'atelier abordera également l'éthique et les aspects techniques des entretiens avec les communautés, notamment l'enregistrement audio, la photographie, la vidéo participative et la cartographie.

Pour plus d'informations sur la Convention de 2003 de l'UNESCO pour la sauvegarde du patrimoine culturel immatériel, veuillez consulter le site :

https://ich.unesco.org/fr/convention