Actualité

Lancement du projet financé par SIDA pour renforcer les systèmes de la Science, la Technologie et l’Innovation (STI) en Tanzanie

Le projet « Renforcement des systèmes de STI pour le développement durable en Afrique » a vu le jour à Dar es Salaam, en Tanzanie, le 5 juillet 2021.

La cérémonie de lancement officiel du projet a réuni plus d’une cinquantaine de parties prenantes représentant les institutions gouvernementales telles que les ministères et les institutions chargées de la planification des politiques STI, ainsi que les organisations de la société civile, les institutions de recherche scientifique, les organes de réglementation et d’éthique des sciences, le secteur privé, les collectivités locales, etc.

La cérémonie a été présidée par le Professeur James Mdoe, secrétaire permanent adjoint du Ministère de l’Education, des Sciences et de la Technologie. Dans son discours, le Professeur Mdoe a attiré l'attention des participants sur la nécessité de renforcer la recherche scientifique et l'écosystème national d'innovation afin de relever les défis mondiaux. Il a particulièrement souligné que le lancement de ce projet vient à point nommé.

Financé par l'Agence suédoise de coopération internationale au développement (SIDA), ce projet soutient la Tanzanie dans ses efforts de dynamiser ses systèmes nationaux d'innovation en lien avec la Recommandation concernant la science et les chercheurs scientifiques » (RS|CS), un instrument international adopté par les 195 États membres de l'UNESCO en novembre 2017.

Les participants présents à l’atelier multi-parties prenantes, tenu à la suite de la cérémonie de lancement du projet, ont été invités à échanger des idées sur la Recommandation concernant la science et les chercheurs scientifiques et sur la mise en œuvre de ses dix domaines essentiels. Ladite Recommandation met l’accent sur les interactions entre la science et la société, et définit les normes et standards pour la conduite de la recherche scientifique. La Recommandation comporte des dispositions qui traitent, entre autres, des droits humains, de la liberté scientifique, du droit et de la responsabilité des chercheurs, de l'éthique des sciences, de l'intégrité scientifique, du partage du savoir et du libre accès aux résultats de la recherche.

La couverture médiatique de la cérémonie a été assurée par deux chaînes de télévision, ITV et TBC.

La Tanzanie fait partie des six pays pilotes participant au projet au même titre que le Congo, le Ghana, la Namibie, la Sierra Leone et le Zimbabwe.