Actualité

Le Bureau de l'UNESCO au Mali engage le dialogue pour la culture au Mali

En partenariat avec la Délégation de l’UE au Mali, le Bureau de l'UNESCO au Mali en collaboration avec le Ministère de l’Artisanat, de la Culture, de l’Industrie Hôtelière et du Tourisme a organisé un dîner autour des enjeux des manuscrits anciens au Mali le 1er décembre 2021. Cette soirée, offerte par S.E.M. Bart Ouvry, Ambassadeur de l’Union européenne au Mali, s’est déroulée à la Résidence de l’Europe.

 

Etaient présents à cette chaleureuse soirée, Monsieur Andogoly GUINDO, Ministre de l’Artisanat, de la Culture, de l’Industrie Hôtelière et du Tourisme, M. El Ghassim WANE, Représentant Spécial du Secrétaire Général des Nations Unies et Chef de la MINUSMA, M. Alain NOUDEHOU, Coordonnateur Résident et Coordonnateur de l’action humanitaire au Mali et Représentant Spécial Adjoint du Secrétaire Général des Nations Unies au Mali, M. José HORNERO, Ambassadeur du Royaume d'Espagne au Mali. Plusieurs autres représentants des institutions bilatérales et multilatérales, des opérateurs économiques, des représentants d’ONG et organisations de la société civile, des artistes et des hommes et des femmes de la Presse ont pris part à cette rencontre.

 

Ce diner s’inscrit dans le cadre d’un projet intitulé « Dialogue pour la culture au Mali » dont l’objectif est d’organiser quatre diners autour de quatre thématiques qui sont : (i) les enjeux des manuscrits anciens, (ii) l’artisanat et le développement, (iii) la situation des guides touristiques et (iv) les industries culturelles et créatives (cinéma et audiovisuel).

 

Au-delà de l’esprit de partage et d’échanges d’expérience, ce diner vise à mobiliser les Partenaires Techniques et Financiers autour des enjeux de la sauvegarde et de la gestion des manuscrits anciens du Mali. A termes, elle ambitionne de mobiliser des ressources pour promouvoir le financement des activités de sauvegarde, de valorisation et d’exploitation scientifique de ces manuscrits au bénéfice des jeunes et des femmes..

La soirée a été marquée par des discours (de l’Ambassadeur de l’UE, de l’Ambassadeur de l’Espagne, du Ministre GUINDO), une communication de Dr Banzoumana TRAORE (qui a été introduite par Edmond MOUKALA, Représentant de l’UNESCO), une projection d’une vidéo et une exposition des manuscrits anciens de Tombouctou.

Les partenaires ont renouvellé leur engagement à préserver et promouvoir les manuscrits anciens du Mali.