Actualité

Le camp éducatif CJ-UNESCO en Corée du Sud offre aux filles les moyens d’accéder à l’éducation en STEM

Le « CJ Group Donors Camp » a organisé en Corée du Sud, du 16 au 18 juin 2018, son tout premier camp éducatif CJ-UNESCO pour filles destiné aux futures scientifiques, dans le but de susciter leur intérêt et d’attirer leurs talents pour les disciplines STEM (science, technologie, ingénierie et mathématiques). Ce camp fait partie des activités menées conjointement par CJ et l’UNESCO dans le cadre du Partenariat UNESCO-CJ pour l’éducation des filles.

Partout dans le monde, en dépit des pas de géant accomplis dans l'amélioration de l'accès des filles à l'éducation, celles-ci se voient vite entravées dans leur scolarité par des partis pris et des normes sociales qui influent sur la qualité de l'éducation qu’elles reçoivent et sur les matières qu’elles étudient. Ceci est particulièrement vrai pour l’éducation en STEM. Aujourd'hui, 35 % seulement des étudiants des disciplines STEM dans l’enseignement supérieur sont des femmes et on ne dénombre que 17 femmes lauréates d’un Prix Nobel de Physique, de Chimie ou de Médecine, contre 572 hommes.

En Corée du Sud, la proportion de femmes dans les professions STEM est significativement faible. Pour Ji-sung Min, qui dirige le Camp, « il est vrai qu’en Corée l’accès des filles aux domaines scientifiques et de l’ingénierie est bloqué. J'espère que, grâce à ce camp, davantage de filles rejoindront la communauté scientifique et deviendront les leaders de demain. »

Le camp éducatif pour filles a réuni 78 filles et jeunes femmes âgées de 12 à 19 ans dans le cadre de discussions, d’activités et de programmes en rapport avec les STEM, en particulier sur l’astronomie, les robots Lego, la fabrication et les compétitions de drones. Les participantes ont eu pour tâche de surmonter des obstacles grâce à la créativité scientifique et à leurs compétences en résolution de problèmes.

Selon le rapport phare de l’UNESCO Déchiffrer le code: l'éducation des filles et des femmes aux sciences, technologie, ingénierie et mathématiques (STEM), en grandissant, les filles se désintéressent de l’éducation en STEM. Il est donc essentiel de cultiver leur intérêt pour ces matières par des programmes comme ce camp éducatif pour qu’elles afin de leur permettre de participer à l’élaboration de solutions qui amélioreront la vie et généreront une croissance verte et inclusive profitant à tous. Nous devons investir en permanence dans leurs talents.

Le camp a été très apprécié : 96 % des participants ont fait part de leur satisfaction vis-à-vis de cette approche. Elles ont particulièrement apprécié l'activité d’astronomie, avec l’étude des étoiles et des constellations. 86 % des participantes ont déclaré vouloir participer de nouveau ou recommander le camp à leurs amies. Conséquence de son succès, le camp éducatif pour filles espère devenir un programme éducatif majeur sur le long terme, destiné aux filles et aux jeunes femmes.

Depuis 2014, le partenariat UNESCO-CJ s’est fixé pour objectif d’offrir un meilleur environnement éducatif et un avenir plus radieux aux filles par l'éducation. Le CJ Group est aussi un important donateur au Fonds Malala de l’UNESCO pour le droit des filles à l’éducation, qui développe l'accès des filles à une éducation de qualité, surtout dans les pays touchés par les conflits et les catastrophes.

Le CJ Group, la plus grande entreprise de divertissement de Corée du Sud, sensibilise à l'importance de l'éducation des filles dans le cadre d’événements culturels mondiaux comme MAMA (Prix de la musique MNET Asie) et KCON, ainsi que par le biais d’émissions de télévision populaires comme Produce 101.