Actualité

Les communautés de Nema Badeyenya Kafo, Mandiama, Ouan et Fangasso appuyées par l’UNESCO et ses partenaires pour lutter contre les effets des changements climatiques.

Renforcement de la résilience des groupements des femmes et de jeunes vulnérables face aux effets néfastes des changements climatiques dans les cercles de Djenné et de Tominian » à Fangasso, régions de Mopti et San, sous la présidence du sous-préfet de Fangasso.

Ce projet d’un montant d’environ 900 000 dollars, financé par le Fonds Climat/MPTF, a pour objectif de contribuer à l’amélioration des moyens d’existence et à la gestion des ressources agro-pastorales et piscicoles des communautés vulnérables (femmes et jeunes) des cercles de Djenné et de Tominian face aux effets néfastes des changements climatiques. Ce projet vise 1050 bénéficiaires directs.

Le sous-préfet de … dans son intervention, a rappelé l’un des objectifs du fonds climat, vise une Economie Verte et Résiliente de Climat (EVRC et s’intègre dans la stratégie CDN (Contribution Nationale Déterminé). Il a exprimé sa gratitude et ses vifs remerciements à l’UNESCO et à ses partenaires de mise en œuvre et a lancé ledit projet tout en exhortant aux bénéficiaires à s’approprier et à capitaliser des réalisations pour assurer la duplication des acquis.

L’UNESCO a rappelé sa mission qui est de « contribuer à la stabilisation multidimensionnelle et inclusive à travers la promotion d’une culture de la Paix en s’appuyant sur les mandats clés et intégrés de l’Organisation auprès des pays membres » et a réaffirmé son soutien au Gouvernement du Mali dans la mobilisation de fonds pour la mise en œuvre des initiatives nationales dans le domaine des changements climatiques qui s’inscrivent dans la Politique Nationale de lutte contre les effets des Changements climatiques