Actualité

L’UNESCO et la Ville d’Essaouira renforce leur coopération pour lutter contre le racisme et les discriminations

L'UNESCO et la Ville d'Essaouira ont organisé une table ronde sur le thème « Culture et inclusion sociale : quel apport de la Coalition des villes arabes contre le racisme, la discrimination, la xénophobie et l'intolérance ? », le 22 juin 2018 à Essaouira (Maroc) dans le cadre du Festival Gnaoua Musiques du Monde.

Le Festival, événement culturel phare de la Ville d'Essaouira, est la plateforme idéale pour susciter une réflexion partagée sur le rôle de la culture pour une meilleure inclusion sociale.

Le Maire de la Ville, M.Hicham Jebbari, a souligné l'importance d'un travail créatif, basé sur l'héritage culturel et en coopération avec les experts locaux, pour exploiter des stratégies dans le but d'établir des politiques publiques locales créant un climat de coexistence et d'égalité des chances. À cet égard, la Ville travaille avec la Direction provinciale d'Essaouira de Ministère de la Culture et avec les acteurs de la société civile, notamment l’Association Essaouira-Mogador.

Linda Tinio-Le Douarin, Coordinatrice de la Coalition internationale des villes inclusives et durables – ICCAR de l'UNESCO, a énuméré des initiatives menées par des villes membres de chaque région juxtaposant le culturel et le social – subventions aux associations pour lutter contre les discriminations, établissement des centres de brassage des cultures, programmes d'égalité d'accès ou des festivals culturels et sportifs – afin de contribuer au vivre ensemble dans les espaces urbains. De Montevideo à Bologne, de Vancouver à Essaouira, ou dans des villes indonésiennes, nombreuses sont des exemples des projets des villes qui témoignent de leur engagement pour reconnaître les valeurs des droits humains, de l'égalité des genres, de la diversité culturelle et de l'inclusion sociale comme fondements de la paix et du développement durable.

Des représentants de la Direction provinciale d’Essaouira de Ministère de la Culture et de l’Association Essaouira-Mogador, institutions collaboratrices de longue date de la Mairie, ont souligné le rôle crucial de la société civile d'entreprendre des initiatives sur le plan culturel avec des objectifs sociaux mettant en avant des valeurs humanistes dans la lutte contre le racisme et la xénophobie. Une coopération renforcée entre l'UNESCO, la Mairie d’Essaouira et ses collaborateurs sera assurée afin de mettre en œuvre la Déclaration de Tunis adoptée par la Coalition des villes en avril 2017.

La Coalition des villes arabes, comptant maintenant 22 villes membres, a pour objectif d'établir un réseau des villes pour échanger leurs expériences aux niveaux régional et international afin d'améliorer leurs politiques de lutte contre toutes formes d'exclusion et de discrimination. Essaouira est devenue depuis fin 2017 co-Chef de file avec Nouakchott (Mauritanie) de la Coalition des villes arabes, qui est partie intégrante de la Coalition internationale des villes inclusives et durables – ICCAR.