Article

L’UNESCO salue la signature d’un accord historique entre l’Allemagne et le Nigéria pour le retour de 1,130 bronzes du Bénin

agreement between Germany and Nigeria for the return of 1,130 Benin bronzes

L’UNESCO se félicite de la signature d’une déclaration conjointe aujourd’hui, 1er juillet, à Berlin, entre les gouvernements de l’Allemagne et du Nigéria pour le retour de bronzes du Bénin au Nigéria. Pillés en 1897 du palais royal de l’Oba par les troupes coloniales britanniques, ces derniers avaient, depuis, largement été acquis par plusieurs musées allemands. La déclaration a été signée, côté allemand, par la Ministre des affaires étrangères, Annalena Baerbock, et la Ministre d'État à la Culture et aux médias, Claudia Roth, et côté nigérian, par le Ministre de la culture, Lai Mohammed, et le Ministre délégué auprès du Ministre des affaires étrangères, Zubairu Dada.

Cet accord va au-delà de la simple restitution et prévoit une coopération culturelle ambitieuse. Selon ses termes, l’Allemagne devrait participer à des travaux d’exploration archéologiques, assurer la formation du personnel des musées nigérians, participer à la construction d’un nouveau musée au Bénin et restituer les Bronzes du Bénin pillés présents dans les collections de musées allemands, tout en favorisant des expositions internationales conjointes et itinérantes.

 

L’UNESCO se félicite de cet accord historique qui est un exemple de coopération internationale réussie permettant au continent africain de se réapproprier son patrimoine
Ernesto Ottone R., Sous-directeur général pour la culture de l’UNESCO

« L’UNESCO se félicite de cet accord historique qui est un exemple de coopération internationale réussie permettant au continent africain de se réapproprier son patrimoine », a déclaré M. Ernesto Ottone R., Sous-directeur général pour la culture de l’UNESCO. « Ce texte est d’autant plus important qu’il ouvre la voie à une dynamique plus large de coopération culturelle qui, nous l’espérons, inspirera d’autres Etats, et aboutira à des projets de coopération similaires. »

L’Allemagne et le Nigéria ont ratifié la Convention de l’UNESCO de 1970 concernant les mesures à prendre pour interdire et empêcher l'importation, l'exportation et le transfert de propriété illicites des biens culturels qui encourage la conclusion d’accords bilatéraux dans le domaine de la restitution de biens culturels. Cette déclaration s’inscrit dans l’esprit de la Convention de 1970 et démontre  la volonté de coopération internationale entre les différents états. Le préambule de la Convention de 1970 affirme que « les musées, les bibliothèques et les archives, en tant qu'institutions culturelles, doivent veiller à ce que la constitution de leurs collections soit fondée sur des principes moraux universellement reconnus ».