Actualité

L'UNESCO soutient le secteur de la culture dans la bande de Gaza

En mai 2021, un conflit de 11 jours dans la Bande de Gaza a causé la destruction complète ou partielle d’importantes infrastructures culturelles, notamment des installations éducatives et culturelles, ainsi que des pertes matérielles en équipements, archives, collections d’art et livres rares, en autres.
Afin d’évaluer de manière exhaustive l’impact sur le secteur culturel à Gaza, le bureau de l’UNESCO à Ramallah avec le soutien du Fonds d’urgence pour le patrimoine de l’UNESCO dirige une série d’activités, dont une évaluation des besoins après une catastrophe (PDNA), des ateliers de renforcement des capacités, ainsi que des interventions urgentes pour les centres culturels et pour les professionnels et artistes à Gaza.
Les interventions urgentes clés incluent la mise en œuvre d’ateliers dans le domaine de la musique, du théâtre, et des beaux-arts spécialement conçus pour des artistes affectés par le conflit. Du soutien psychologique ciblé sera également fourni aux adolescents et enfants traumatisés en leur donnant l’opportunité de participer à des activités interactives et de s’exprimer par le biais artistique.
Tania Mourtaja, la Directrice Executive d’Ayyam Al Masrah – Theatre Day Productions à Gaza, et avec qui l’UNESCO est en partenariat pour mettre en œuvre certaines de ces activités, a affirmé : « nos scénarios de pièces de théâtre reflètent souvent les propres récits et réflexions des apprentis. Avec le soutien de l’UNESCO et grâce à nos formateurs expérimentés, nous allons utiliser le théâtre comme un outil de guérison, où les participants auront la chance de s’exprimer».
L’UNESCO lance également ce mois-ci des travaux urgents de stabilisation et de consolidation au bâtiment historique de la maison El-Wehidi qui servira de nouveau local pour l’association Basma pour la culture et l’art, dont les anciens locaux ont été perdus pendant le conflit.
Ces opérations font partie de l’activité « Evaluation des besoins après une catastrophe (PDNA) et interventions urgentes dans la Bande de Gaza » et sont soutenues par le Fonds d’urgence pour le patrimoine de l’UNESCO grâce au généreux soutien des donateurs suivants : le Fonds du Qatar pour le développement, le Royaume de Norvège, la République Française, le gouvernement du Canada, la Principauté de Monaco, ANA Holdings INC., la République d’Estonie, le Royaume des Pays-Bas, le Grand-Duché de Luxembourg, la Principauté d’Andorre, la République slovaque et la République de Serbie.