Article

Renforcement de la protection du patrimoine mondial en Gambie : sessions de sensibilisation pour 300 élèves

Maintenant, je réalise qu'en savoir plus sur les Cercles mégalithiques peut effectivement m'aider dans mes cours d'histoire, de géographie, d'art et d'artisanat mais aussi de sciences. J'ai trouvé l'exercice très excitant et je ne voulais pas qu'il s'arrête.
Elève en 11e année à l'école secondaire Niani, en Gambie, après une session de formation en juin

De juin à octobre 2021, plus de 300 élèves du secondaire en Gambie ont pu assister à l’une des sessions d’apprentissage sur l’un des deux sites du patrimoine mondial des cercles mégalithiques de Sénégambie. Ces visites pédagogiques, organisées sous la tutelle de guides touristiques, d'enseignants qualifiés et de l’équipe du Centre national des arts et de la culture (NCAC), se sont concentrées sur les sites de Wassu et Kerr Batch, présents sur le territoire gambien.

Elles ont permis aux élèves de découvrir leur patrimoine et de comprendre l’importance de la préservation de cet héritage. Grâce aux kits d'informations spécialement développés pour ces sessions, les élèves ont pu partager par la suite leur compréhension des enjeux de conservation de ces sites à travers des exercices pratiques interactifs comme des pièces de théâtre.

Notre objectif est d'utiliser les connaissances sur les Cercles mégalithiques pour soutenir la réussite scolaire des élèves et contribuer à une éducation de qualité dans le pays. Ces activités ont aidé les élèves à en savoir plus sur l’importance et la valeur de ce patrimoine unique pour encourager sa conservation;
Mamat Sallah, directeur adjoint des musées et monuments, NCAC

Réalisées avec la participation de 17 enseignants provenant de 7 écoles établies à proximité des deux sites, ces visites ont été une occasion de débattre sur de nouvelles approches pédagogiques mais aussi d'établir un réseau pour le développement de nouvelles activités d'éducation au patrimoine. Elles se sont aussi accompagnées d’une une série de dialogues avec les représentants des communautés dont plus de 22 chefs de village, imams et chefs de quartier.

 

En outre, le matériel pédagogique développé sera également utilisé au Sénégal au sein des écoles primaires de Sine Ngayène qui se trouvent à proximité de l'un des deux sites des Cercles mégalithiques qui porte le même nom. Ce partage de connaissance s’inscrit dans un élan conjoint portés par le NCAC et la Direction du patrimoine culturel (DPC) du Sénégal pour le renforcement des capacités des acteurs et la préservation de ce riche patrimoine commun. Cette collaboration entre les deux pays s’est aussi traduite par : l’amélioration des connaissances des guides touristiques des sites des Cercles mégalithiques de Sénégambie dont 16 en Gambie et 5 au Sénégal ; et par la formation de nouveaux guides touristiques lors d’un atelier de six jours en février 2021 afin de garantir le partage et la transmission d’informations justes aux chercheurs et touristes.

Ces efforts transnationaux représentent un exemple de coopération sud-sud et mettent en évidence le potentiel du patrimoine africain en tant que force de cohésion sociale, moteur de développement durable et innovation pour les deux pays.

Depuis 2006, lorsque les Cercles mégalithiques de Sénégambie ont été inscrits au patrimoine mondial de l'UNESCO, les deux pays ont collaboré avec le soutien de l'UNESCO pour renforcer la conservation, la préservation et l'interprétation des monuments.
Hassoum Ceesay, directeur général, NCAC

Enfin, ces activités interviennent dans un projet plus vaste pour le Renforcement de la valorisation des cercles mégalithiques de Sénégambie réalisé avec l’appui technique du Bureau régional de l’UNESCO à Dakar et à travers le Fonds du patrimoine mondial de l’UNESCO. Cette initiative a débuté en octobre 2020 et a permis d’autres grandes réalisations comme l'aménagement d’une signalétique et des panneaux d'exposition sur les sites de Wassu et Kerr Batch, la rénovation de salles d'exposition de ces sites et mise en œuvre d’activités pour le renforcement des capacités de l’ensemble des acteurs.

Plus d’informations :

 

Sur les Cercles mégalithiques de Sénégambie

Sur la Convention du patrimoine mondial