Actualité

Transformer l’alphabétisation : former les gestionnaires des Centres d’apprentissage communautaires au Népal

Gestionnaires et facilitateurs du CLC partant visiter un centre modèle lors d'un atelier au Népal.

Pouvez-vous lire cet article ? Si vous répondez par Oui, vous ne faites pas partie des 14 % de la population mondiale qui ne sont pas alphabétisés. Si vous ne savez pas lire ou écrire, vous ne pouvez pas participer pleinement à la vie de la société, votre santé et votre nutrition en souffrent et vous avez accès à un nombre réduit de possibilités d'emploi, ce qui fait qu’il est difficile d'échapper à la pauvreté.

« Pour s’instruire, il faut être alphabétisé »

Au Népal, seulement 66 % de la population âgée de cinq ans et plus est alphabétisée. La situation est pire encore pour les filles et les femmes, dont le taux d’alphabétisation est de 57 % (CBS 2011). Les Centres d'apprentissage communautaires (Community Learning Centres, ou CLC) du Népal sont essentiels à la lutte contre l'analphabétisme car de nombreuses communautés vivent dans des endroits éloignés et difficiles d'accès. Généralement créés et gérés par des résidents locaux, ils opèrent en dehors du système d'éducation formelle, offrant des possibilités d'apprentissage tout au long de la vie et de leadership aux communautés marginalisées dont l’accès à l’éducation est limité ou inexistant.

Le Programme de développement des capacités pour l'éducation (CapED) de l'UNESCO appuie le rôle central que jouent les CLC au Népal. Par leur intermédiaire, le Programme vise à sensibiliser aux ODD, à renforcer la coordination avec les gouvernements locaux dans le cadre de la décentralisation de l'éducation et à leur permettre d’acquérir des compétences en gestion et en collecte de fonds. Le programme se consacre aussi à l’élargissement du réseau des CLC en tant que plate-forme de partage des bonnes pratiques et de promotion de l’inclusion dans les activités communautaires.

Cette année, en collaboration avec le Centre pour le développement de l'éducation et des ressources   humaines (CEHRD) et le PNUD, et par l’intermédiaire du programme CapED, l'UNESCO a déjà formé 33 gestionnaires de CLC (dont plus de la moitié étaient des femmes) dans 16 districts. La formation a porté sur la mobilisation des ressources, les technologies de l'information et de la communication, la gestion des réseaux sociaux, la rédaction de rapports et de propositions. Elle a été l'occasion pour les participants de repenser les fonctions et les mécanismes d’un CLC, ainsi que d'apprendre des expériences des autres.

L’un des participants à la formation, Purna Prasad Bhattarai du CLC Hangdewa, a déclaré : « Nous pensions que le rôle des CLC était seulement d’offrir des cours d'alphabétisation et de dispenser des compétences génératrices de revenus, mais après avoir entendu comment fonctionnent les autres CLC, je me rends compte qu’ils ont plusieurs rôles différents à jouer dans la communauté. »

« Nous avons beaucoup travaillé dans notre région, mais nous manquons de documentation adéquate sur nos activités. Maintenant, j’ai conscience de l'importance de la documentation et de la façon dont les médias peuvent amplifier nos activités » a ajouté Krishna Kumari Bishwakarma, présidente d'un CLC.

Khadak Gautam, président de CLC, a déclaré que « seule l'éducation peut changer le niveau de vie des gens » et il a expliqué que « pour s’instruire, il faut être alphabétisé ».

D’après M. Choodamani Poudel, Directeur général adjoint du CEHRD, 51 des 77 districts du Népal ont été déclarés alphabétisés et les CLC ont joué d’après lui le rôle le plus important dans la réalisation de cet objectif.

Pour maintenir cet élan, le programme CapED a établi un réseau de CLC sur les réseaux sociaux afin d’encourager un échange continu d'informations entre les centres. Le Programme a également organisé une session de formation sur les TIC pour doter les participants des compétences nécessaires pour utiliser la plate-forme et les encourager à promouvoir leurs activités sur les réseaux sociaux.

Huit autres ateliers CLC sont prévus pour 2019, en coopération avec le PNUD. Ces sessions renforceront encore le partage de connaissances et d’expériences entre les CLC et amélioreront la compréhension de l'apprentissage tout au long de la vie, essentiel à la réalisation de l'ODD4.

CapED au Népal : Appuyer l'alphabétisation et l'apprentissage tout au long de la vie pour tous grâce à de meilleures politiques et à des services éducatifs non formels, en mettant notamment l’accent sur les femmes et les filles.