Le vol, le pillage et le trafic illicite des biens culturels sont des crimes. Ils dépossèdent les peuples de leur histoire et de leur culture. Ils fragilisent la cohésion sociale sur le long terme. Ils Il alimentent le crime organisé et contribue au financement du terrorisme.

L'UNESCO s'efforce d'apporter une réponse claire et forte pour endiguer ce fléau.

Depuis sa création l’UNESCO a élaboré l’arsenal juridique de référence pour la protection et la sauvegarde du patrimoine culturel, comprenant la Convention de 1970 pour interdire et empêcher l'importation, l'exportation et le transfert de propriété illicites des biens culturels. Il est donc du devoir de chacun d’agir contre le trafic illicite des biens culturels et de protéger le patrimoine culturel.

Chiffres clés

L'art ne connaît pas de frontières, tout comme le crime organisé.

convention-1970-International campaign-inca ceramic jug,Peru

Publications

Countering illicit trafficking of cultural objects in South-East Asia: capacity-building guide and methodologies
UNESCO
UNESCO Office Bangkok
2019
UNESCO
0000372955
50 years of the fight against the illicit trafficking of cultural goods
UNESCO
Octobre - décembre 2020
UNESCO
0000374570
Witnesses to history: a compendium of documents and writings on the return of cultural objects
UNESCO
2009
0000185386
Fighting the illicit trafficking of cultural property: a toolkit for European judiciary and law enforcement
UNESCO
2018
UNESCO
0000266098