À l’échelle mondiale, les femmes journalistes et les travailleuses des médias sont confrontées à une augmentation des attaques hors ligne et en ligne et font l’objet de menaces disproportionnées et spécifiques. La violence liée au genre à laquelle elles sont exposées comprend la stigmatisation, les discours de haine sexiste, le trolling, les agressions physiques, le viol, voire le meurtre.

L’UNESCO plaide pour la sécurité des femmes journalistes et collabore avec ses partenaires pour identifier et mettre en œuvre de bonnes pratiques et partager des recommandations avec toutes les parties impliquées dans la lutte contre les attaques à l’égard des femmes journalistes, comme le reconnaissent de nombreuses résolutions de l’ONU. Nous avons publié The Chilling, une étude sur les tendances mondiales en matière de violence en ligne contre les femmes journalistes, qui a démontré l’ampleur des attaques à l’égard des femmes journalistes et leur impact sur leur bien-être, leur travail et la liberté de la presse au sens large. Nous travaillons avec des partenaires pour développer des outils pratiques destinés aux journalistes, aux responsables des médias et aux salles de rédaction afin de répondre aux abus en ligne et hors ligne. Nous nous associons à des organisations spécialisées pour former des travailleuses des médias sur le terrain, mais aussi par le biais de formations massives en ligne, et nous travaillons avec les forces de sécurité pour les sensibiliser à la liberté d’expression en mettant l’accent sur les questions de genre.

New recommendations on how to combat gendered online violence against journalists

On International Day for the Elimination of Violence against Women and Girls (25 November), UNESCO is publishing recommendations on how to address online violence against women journalists. These stem out of “The Chilling” (all reports available below), a global research project by UNESCO and the International Center for Journalists (ICFJ), led by ICFJ’s Dr. Julie Posetti and Nabeelah Shabbir with contributions by 25 international researchers.  

The Chilling recommendations address Member States, news organizations, internet companies, civil society, legal actors and others, providing them with concrete steps on how to effectively tackle this threat to freedom of expression, journalists’ safety and access to information. The recommendations are published today in English and will be made available in French, Spanish, Russian, Arabic and Chinese over the following ’16 Days of activism’.  

Alongside the recommendations, UNESCO with cooperation of ICFJ is also publishing a report analyzing legal and normative frameworks for combating online violence against women journalists, written by Angelique Lu, Julie Posetti, and Nabeelah Shabbir.  

Legal and normative frameworks for combating online violence against women journalists
Recommendations for action and response assessment framework

Join the campaign

#OrangetheWorld to end online violence against women journalists.

Share the quotes on 25 November and the #16Days of activism that follow this international day.

quote_thechilling_25Nov

Published under The Chilling research project

The Chilling: global trends in online violence against women journalists; research discussion paper
The Chilling: what more can news organisations do to combat gendered online violence?
The Chilling: assessing big tech's response to online violence against women journalists
Online violence against women journalists: a global snapshot of incidence and impacts

Nos histoires

Témoignages de courage, de résilience et de solidarité :

Irene Khan, Rapporteuse spéciale des Nations Unies sur les expériences de femmes journalistes victimes de harcèlement

Formateurs en matière de sécurité, journalistes et ONG

souligne l’importance du renforcement des capacités en matière de genre à l’occasion de la Journée internationale des femmes

Nos actions

Sensibilisation à la sécurité des femmes journalistes
Renforcement des capacités en matière de sécurité des femmes journalistes
Projet de recherche sur les bonnes pratiques en matière de lutte contre la violence en ligne à l’égard des femmes journalistes

#JournalistsToo – Les femmes journalistes prennent la parole

L’UNESCO et le HCDH ont soutenu la publication du recueil d’essais « #JournalistsToo – Les femmes journalistes prennent la parole », qui relate les expériences personnelles de harcèlement de onze journalistes de dix pays, lancé par la Rapporteuse spéciale des Nations Unies.

Partagez le matériel de campagne et utilisez le hashtag #JournalistsToo

Il est inacceptable que des femmes journalistes soient attaquées et victimes d’abus pour avoir fait leur travail. Il est grand temps d’écouter la voix des femmes.
Irene Khan Rapporteuse spéciale des Nations Unies sur la promotion et la protection du droit à la liberté d’opinion et d’expression

Le Prix mondial de la liberté de la presse UNESCO/Guillermo Cano récompense le travail des femmes journalistes

Colombian investigative journalist Jineth Bedoya received the 2020 UNESCO/Guillermo Cano World Press Freedom Prize. The award paid tribute to Bedoya’s tireless efforts in fighting impunity and sexual violence against women. The following year, in May 2021, UNESCO awarded the prize to investigative journalist, media executive, Maria Ressa of the Philippines, who has been subjected to an onslaught of gender-based online violence and was also later rLa journaliste d’investigation colombienne Jineth Bedoya a reçu le Prix mondial de la liberté de la presse UNESCO/Guillermo Cano 2020. Ce prix a rendu hommage aux efforts inlassables de Mme Bedoya dans la lutte contre l’impunité et les violences sexuelles à l’égard des femmes. L’année suivante, en mai 2021, l’UNESCO a décerné le prix à Maria Ressa, journaliste d’investigation des Philippines et dirigeante de média, ayant subi un déferlement de violence sexiste en ligne et ayant reçu ultérieurement le prix Nobel de la paix 2021.

En chiffres – The Chilling

Plus de 80
médias en 14 langues

Couverture des données présentées dans « The Chilling »

Plus de 3000
femmes journalistes et partenaires formées depuis 2021
432 000
vues de la vidéo de campagne #JournalistesToo

en avril-mai 2021

6 200 fois où #JournalistsToo a été mentionné sur les réseaux sociaux

touchant 1,6 million de personnes et générant 43 000 engagements, avec 170 millions d’impressions.

La violence en ligne contre les femmes journalistes nuit à tout le monde. Mettons-y fin !

Selon une récente enquête de l’UNESCO et de l’ICFJ, 73 % des femmes journalistes interrogées ont déclaré avoir été confrontées à de la violence en ligne dans l’exercice de leur métier. Elles sont souvent la cible d’attaques misogynes coordonnées.

Cette violence porte atteinte au droit d’expression des femmes et au droit de savoir de la société. Pour faire face à cette tendance croissante, nous devons trouver des solutions collectives pour protéger les femmes journalistes de la violence en ligne. Cela passe par des réponses fortes de la part des plateformes de réseaux sociaux, des autorités nationales et des organisations de médias.

La violence en ligne contre les femmes journalistes nuit à tout le monde. Mettons-y fin !
#JournalistsToo

Cette campagne a été financée par la Fondation suédoise Postcode.

Lutter contre le cyberharcèlement des femmes journalistes

Le 18 juin, l’UNESCO et les membres du Groupe d’amis pour la sécurité des journalistes à l’UNESCO ont réuni plus de 200 représentants d’États membres, journalistes et professionnels du droit pour discuter de l’impact du cyberharcèlement sur les femmes journalistes et pour explorer les mesures pratiques et juridiques permettant de traiter efficacement ce problème.

Publications

The Chilling: global trends in online violence against women journalists; research discussion paper
UNESCO
2021
With financial support from UNESCO’s Multi-Donor Programme on Freedom of Expression and Safety of Journalists and the Swedish Postcode Foundation
0000377223
Politiques de sécurité sensibles au genre pour les rédactions : directives + liste de vérification
UNESCO
2021
UNESCO
0000379907
Guide pratique pour les femmes journalistes sur la façon de réagir au cyberharcèlement
UNESCO
2021
UNESCO
0000379908
Protégez les journalistes, protégez la vérité: une brochure publiée à l'occasion de la Journée internationale de la fin de l'impunité pour les crimes commis contre les journalistes comprenant les principales conclusions du rapport de la Directrice général
2020
UNESCO
0000374738