L'Education transforme nos existences

L’éducation éclaire chaque pas accompli vers une vie meilleure, surtout pour les pauvres et les plus vulnérables. Pourtant, l’extraordinaire capacité de l’éducation à servir de catalyseur pour réaliser les objectifs généraux du développement ne s’exerce pleinement que lorsque l’éducation est équitable. Des efforts particuliers doivent donc être déployés pour garantir que tous les enfants et les jeunes – quels que soient leur revenu familial, le lieu où ils vivent, leur genre, leur origine ethnique ou leur handicap éventuel – puissent bénéficier à égalité de cette capacité de l’éducation à transformer nos existences. L’éducation est en particulier source d’autonomisation pour les filles et les jeunes femmes, parce qu’elle augmente leurs chances de trouver un emploi, de rester en bonne santé et de participer pleinement à la vie de la société. Elle donne aussi plus de chances à leurs enfants de vivre des vies saines.

Pour recueillir les plus larges bénéfices de l’éducation, il faut permettre à tous les enfants d’étudier jusqu’au terme non seulement du cycle primaire, mais aussi du premier cycle de l’enseignement secondaire. L’accès à l’école n’est toutefois pas suffisant : pour qu’il y ait réellement apprentissage, l’éducation doit être de bonne qualité. Compte tenu de son pouvoir transformateur, l’éducation doit occuper une place centrale dans le cadre du développement mondial pour l’après-2015.