hero_mab_RBIM

Intercontinentale de la Méditerranée

La Réserve de biosphère intercontinentale de la Méditerranée s’étend entre l’Andalousie dans le sud de l’Espagne et la Péninsule du Tingitane dans le nord du Maroc, formant un arc passant par le détroit de Gibraltar. Elle englobe une surface terrestre de 413 201,72 ha et une aire marine de 17 976,82 ha.

La Réserve Intercontinentale de biosphère de la Méditerranée a été considérée comme un modèle de gestion et de coopération. Dans cette zone, les routes migratoires des oiseaux traversent les continents et celles des organismes marins les océans. Mais les personnes et les cultures circulent également d'un pays à l'autre, ce qui crée une grande diversité qui semble estomper les divisions physiques du territoire.

Ecoutez le podcast ! (En anglais)

Audio file
Cover Image
Podcast RBIM
mic
This podcast presents the cultures that flow between Morocco and Spain part of the Intercontinental Biosphere Reserve of the Mediterranean.

Culture andalusí

Les siècles d’histoire musulmane en Andalousie ont conduit à des échanges à travers la Méditerranée, donnant naissance à la culture partagée et diversifiée qu’est la culture andalusí. Ceci inclut l’usage de l’irrigation pour l’agriculture en terrasse et des systèmes de moulins à eau.

tm_mab_RBIM_01.

Première réserve de biosphère intercontinentale

La Réserve de biosphère intercontinentale de la Méditerranée fut inaugurée en octobre 2006, la première de son genre à s’étendre entre deux pays situés sur deux continents séparés par la mer au sein de  son périmètre.

tm_mab_RBIM_03

Plus de 1000 oiseaux par heure

Le détroit est un passage vital pour l’avifaune africaine et européenne. Plus de 1 000 oiseaux y transitent toutes les heures, ainsi que d’autres espèces comme le phoque moine et les dauphins. Le détroit est aussi connu pour ses structures de corail sur le fond marin.

tm_mab_RBIM_05

Trois éco-provinces maritimes

Trois éco-provinces maritimes convergent au détroit de Gibraltar, à savoir la lusitanienne, la macaronésienne et la méditerranéenne. Cette convergence produit un haut niveau de biodiversité, dont plus de 1 900 espèces de faune et de flore marine, et constitue un point de migration pour nombre d’espèces, dont le thon rouge (Thunnus thynnus).

tm_mab_RBIM_02

Over 500,000 people

More than half a million inhabitants (126,859 Andalusian and 402,227 Moroccan) are distributed between 61 municipalities in the Spanish provinces of Cadiz and Malaga and  45 municipalities in the Moroccan provinces of Tetouan, Larache, Tangier and Chefchaouen.

tm_mab_RBIM_04