tm_mab_banados_01.png

Amérique latine et Caraïbes

Mata Atlântica (Brazil)

Deuxième plus grande zone de forêt humide au monde, Mata Atlântica couvre 17 États brésiliens différents, dont Rio de Janeiro et São Paulo. C’est un haut lieu de la biodiversité, qui forme un patchwork spectaculaire de forêts tropicales, de mangroves et de broussailles de marais salants.

mab-mata atlantica-brazil-06.png

La Selle (Haïti)

La Selle est devenue la première réserve de biosphère d’Haïti en 2012. Englobant le massif de la Selle et le Pic de la Selle (2 684 m), elle sert de corridor écologique dans le sud de l’île de Hispaniola, où le niveau d’endémisme est élevé.

tm_mab_la-selle.png

Saint Mary's (Saint Kitts et Nevis)

Le Saint Mary’s est une réserve de biosphère terrestre et maritime. Sa superficie englobe 1 701,41 ha autour de Cayonne et son aire maritime s’étend 3 km en mer, sur une superficie de 2 338,86 ha, cumulant un total de 4 040,27 ha.

tm_mab_saint-marys_01.png

Bañados del Este (Uruguay)

Situé dans le sud-est de l’Uruguay, le site de Bañados del Este comprend un ensemble extraordinaire d’écosystèmes, dont des plages de sable blanc, des dunes et des lagunes tout le long de la côte atlantique. Cette variété d’habitats abrite une faune très diversiéte et pratiquement intacte tant sur terre qu’en mer.

tm_mab_banados_02.png