Japan

Japon

Le Japon (chapitre 24) est confronté à un ensemble assez unique de défis structurels. Le marché japonais se rétrécit à mesure que la population vieillit, ce qui conduit les entreprises à acheter des sociétés à l'étranger pour « gagner du temps et de la main-d'œuvre ». Par conséquent, les investissements quittent les côtes japonaises, creusant ainsi la base industrielle du pays. Pour ne rien arranger, les flux d'investissements étrangers restent faibles, ce qui pourrait laisser entendre que l'environnement commercial perd de son attractivité à l'étranger.     

Pour relever ces défis, le gouvernement a adopté en 2017 la Société 5.0, qui vise à faire émerger une « Super Smart Society ». Il s'agit de la pièce maîtresse de la nouvelle stratégie de croissance du pays, qui envisage une transformation vers un système socio-économique durable et inclusif, rendue possible par des technologies numériques telles l'IA et la robotique.   

L'augmentation du prix de l'énergie électrique dans l'industrie pose également un problème sérieux. À la suite du séisme de 2011, les centrales nucléaires ont dû suspendre leurs activités sur la période 2013-2015, en raison d’inspections et de mises aux normes obligatoires. Pour compenser, les importations de pétrole, de gaz et de charbon ont augmenté et l'autosuffisance a diminué. Depuis 2016, afin de renforcer la sécurité énergétique, les réacteurs nucléaires fonctionnent néanmoins de nouveau. Toutefois, des projets de construction de nouvelles centrales à charbon pourraient compromettre les objectifs de réduction des émissions de gaz à effet de serre. La préfecture de Fukushima prévoit quant à elle d'être entièrement alimentée par des énergies renouvelables d'ici 2040.   

Les dépenses publiques consacrées à la recherche ont diminué, reflétant une situation budgétaire tendue. L'industrie a été le seul secteur à connaître une hausse des dépenses en recherche sur la période 2014-2017, avec une forte croissance observée dans le domaine de l’espace, les entreprises ayant adopté le « business spatial ».

 

 

En 2019, afin de développer des technologies de rupture, le gouvernement a lancé un programme intitulé « Moonshot », qui met l'accent sur la résolution de problèmes liés à différents défis : catastrophes naturelles à grande échelle, cyberterrorisme et réchauffement climatique. En se fixant des objectifs ambitieux, le programme a pour but d’attirer des chercheurs du monde entier.  

Le nombre croissant de startups universitaires sur la période 2013-2018 témoigne d’un lien plus étroit entre universités et secteur privé. Cette évolution est le résultat des efforts en cours depuis 2004 pour réformer le système universitaire, qui ont conduit à la semi-privatisation des universités nationales.  

Ces réformes ont également empiété sur la productivité universitaire, en diversifiant la charge de travail des chercheurs. Le Japon est l'un des rares pays à avoir vu le volume de ses publications scientifiques diminuer depuis 2011.   

En parallèle, les inscriptions en master et doctorat ont chuté, ce qui laisse penser que les jeunes ont pu être désillusionnés au sujet des carrières universitaires.

Diagrammes

  • Figure 24.1 : Tendances socio-économiques au Japon
  • Figure 24.2 : Tendances des émissions de gaz à effet de serre et de l'approvisionnement en électricité au Japon
  • Figure 24.3 : Tendances des dépenses de recherche au Japon
  • Figure 24.4 : Tendances de l'édition scientifique au Japon
  • Figure 24.5 : Tendances de la propriété intellectuelle au Japon
  • Figure 24.6 : Tendances de l'enseignement supérieur au Japon
  • Figure 24.7 : Tendances en matière de ressources humaines au Japon
     
  • Tableau 24.1 : Nouveaux projets dans le cadre du Partenariat de recherche scientifique et technologique pour le développement durable du Japon, 2019
     
  • Encadré 24.1 : Fukushima : un parc solaire s’installe sur le site d’une tragédie nucléaire
  • Encadré 24.2 : Society 5.0 : la pièce maîtresse de la nouvelle stratégie de croissance du Japon
  • Encadré 24.3 : L'IA pour améliorer la préparation et la réponse du Japon aux catastrophes
  • Encadré 24.4 : La nouvelle frontière du Japon : une industrie spatiale locale