http://www.unesco.org/culture/ich/fr/Art18/00513

Un programme pour cultiver la ludodiversité : la sauvegarde des jeux traditionnels en Flandre

Sélectionné en 2011 sur le Meilleures pratiques de sauvegarde

Pays : Belgique

Identification

Description

Un programme pour cultiver la ludodiversité : la sauvegarde des jeux traditionnels en Flandre

La ludodiversité se réfère à la grande diversité des jeux, des sports, des exercices physiques, des danses et des acrobaties. L’organisation non gouvernementale Sportimonium, en collaboration avec des communautés locales et des associations, a mis en œuvre des mesures visant à sauvegarder le patrimoine des jeux et des sports en Flandre (Belgique), dont vingt-trois types de jeux traditionnels, parmi lesquels des formes de jeux de tir, de boules, de lancer et de balle. Les mesures de sauvegarde développées par Sportimonium comprennent le soutien à des organisations spécialisées ou faitières, des publications, des festivals, des manifestations, des échanges d’expertise, des actions de promotion, des services de prêt de matériel de jeux traditionnels, ainsi qu’un parc de jeux traditionnels. La documentation et la recherche systématiques constituent la base du programme : des informations sur les jeux et sports traditionnels ont été recueillies dans le monde entier et peuvent être consultées dans un centre de documentation de Sportimonium. La promotion de la sensibilisation des acteurs sur la signification culturelle de leur patrimoine immatériel constitue un autre aspect essentiel de la stratégie de sauvegarde. La mobilisation de nouveaux membres, surtout parmi les jeunes et les femmes, fait l’objet d’une attention particulière. Le modèle de Sportimonium peut être appliqué dans d’autres contextes. Ce programme présente l’avantage d’être modulaire et constitué de différentes phases qui peuvent être mises en œuvre selon les conditions locales, régionales, nationales et internationales.

Documents

Décision 6.COM 9.2

Le Comité (…) décide que, d’après l’information fournie dans le dossier, [ce programme] répond comme suit aux critères de sélection tels que définis dans le paragraphe 7 des Directives opérationnelles :

  • P.1 : Initié il y a quatre décennies, ce programme s’articule autour de mesures de sauvegarde, y compris la revitalisation, la documentation, la recherche et la sensibilisation qui ont renforcé les sports et jeux traditionnels dans une société contemporaine urbanisée ; son atout réside dans l’approche intégrée pour mobiliser une large participation de la communauté, l’idée novatrice des services de prêt et la transformation d’un musée en un espace de jeu interactif et de loisir ;
  • P.2 : À l’aide de plusieurs stratégies de diffusion, les organisations impliquées ont partagé leur expérience au niveau international ; le programme a le potentiel d’encourager davantage la coopération en promouvant dans d’autres pays les jeux traditionnels en tant qu’éléments essentiels du patrimoine culturel immatériel ;
  • P.3 : Le programme reflète l’esprit de la Convention en renforçant la viabilité du patrimoine culturel immatériel ; des méthodes novatrices ont été développées avec la participation des détenteurs, impliquant en particulier les jeunes ; il contribue également à l’identité culturelle régionale ;
  • P.4 : Le programme s’est avéré efficace pour renforcer la viabilité des jeux traditionnels, en produisant des résultats tangibles, en gardant les pratiques vivantes, en améliorant leur transmission et en augmentant la participation de la communauté ; les chercheurs universitaires ont évalué ces dernières années l’efficacité de sa méthodologie, sa mise en œuvre et ses résultats ;
  • P.5 : Le programme a mobilisé les détenteurs de la tradition, des chercheurs, des organisations non gouvernementales et des institutions publiques, la plupart des participants individuels appartenant à l’institution principale qui dirige le projet ;
  • P.6 : Les outils et les stratégies élaborés dans le cadre du programme peuvent servir de modèle et éventuellement être mis en œuvre au niveau international avec participation de divers intervenants ;
  • P.7 : Les organisations responsables et l’État soumissionnaire ont exprimé leur volonté de diffuser le programme, en cas de sélection, comme une pratique exemplaire de la sauvegarde du patrimoine culturel immatériel ;
  • P.8 : Les résultats du programme, y compris l’éducation, l’appui institutionnel aux communautés, la documentation et la croissance régulière du nombre des participants, sont mesurables et ont été évalués par le biais de recherches qualitatives et quantitatives ;
  • P.9 : Grâce à sa modularité, le programme permet une mise en œuvre graduelle qui peut être adaptée aux capacités des pays où les jeux traditionnels ont cours et où les gens sont prêts à les sauvegarder.

Sélectionne un programme pour cultiver la ludodiversité : la sauvegarde des jeux traditionnels en Flandre comme reflétant le mieux les principes et objectifs de la Convention ;
Félicite les organisations responsables pour cette manière exemplaire d’adapter le patrimoine culturel immatériel à un contexte contemporain ;
Encourage les acteurs impliqués à redoubler d’efforts pour partager leurs connaissances et engager une coopération aux niveaux national et international au cours de la diffusion des meilleures pratiques.

Diaporama