http://www.unesco.org/culture/ich/fr/RL/00395

Le Naadam, festival traditionnel mongol

Inscrit en 2010 (5.COM) sur la Liste représentative du patrimoine culturel immatériel de l’humanité

Pays : Mongolie

Identification

Description

Le Naadam, festival traditionnel mongol

Le Naadam est un festival national qui se déroule tous les ans du 11 au 13 juillet dans toute la Mongolie ; il s’articule autour de trois jeux traditionnels : la course de chevaux, la lutte et le tir à l’arc. Le Naadam mongol est intimement lié au mode de vie nomade des Mongols qui pratiquent depuis très longtemps le pastoralisme dans les vastes steppes de l’Asie centrale. Des traditions orales, des arts du spectacle, des plats nationaux, l’artisanat et des formes culturelles telles que le chant long, le chant diphonique Khöömei, la danse Bie biyelgee et le violon appelé morin khuur sont également des composantes majeures du Naadam. Les Mongols suivent des rituels et des pratiques spécifiques pendant le festival, notamment le port de costumes spéciaux et l’utilisation d’outils et d’articles de sport particuliers. Les participants vénèrent les sportifs, hommes, femmes et enfants, qui participent aux compétitions et les vainqueurs se voient décerner des titres en récompense de leurs exploits. Les chants de prières et poèmes rituels sont dédiés aux candidats dans les événements. N’importe qui est autorisé et encouragé à participer au Naadam, ce qui favorise la participation et la cohésion de la communauté. Les trois sports pratiqués sont directement liés au mode et aux conditions de vie des Mongols, et leur transmission est traditionnellement assurée par les membres de la famille dans le cadre de l’apprentissage au sein du foyer, bien que des modes de formation plus formels soient récemment apparus pour la lutte et le tir à l’arc. Les rituels et coutumes du Naadam mettent en outre l’accent sur le respect de la nature et de l’environnement.

Documents

Décision 5.COM 6.32

Le Comité (…) décide que [cet élément] satisfait aux critères d’inscription sur la Liste représentative du patrimoine culturel immatériel de l’humanité comme suit :

  • R.1 : Le Naadam a été transmis de génération en génération et est reconnu par les communautés mongoles comme une expression essentielle de leur identité culturelle nomade ;
  • R.2 : L’inscription du Naadam sur la Liste représentative pourrait contribuer à la visibilité du patrimoine culturel immatériel tout en favorisant le dialogue interculturel ainsi que le respect mutuel de la diversité culturelle et la créativité humaine ;
  • R.3 : La candidature met en relief les efforts récents et en cours pour sauvegarder le festival et propose un plan cohérent, y compris la création de centres de formation et l’inclusion de programmes d’enseignement dans le système éducatif pour assurer sa viabilité, soutenus par le fort engagement de l’État et des communautés ;
  • R.4 : La candidature démontre que les détenteurs du patrimoine du Naadam et les communautés locales ont appuyé son élaboration ; elle comprend leur consentement libre, préalable et éclairé ;
  • R.5 : Le Naadam est inclus dans la Liste nationale représentative du patrimoine culturel immatériel de la Mongolie tenue par le Ministère de l’éducation, de la culture et des sciences.

Diaporama

Vidéo


© 2009 by Mongolian National Commission for UNESCO

Ces vidéos (et bien d’autres) sont aussi consultables depuis le site des archives multimedia de l’UNESCO