03.10.2018 - Commission océanographique intergouvernementale

La Paroisse de Saint-Patrick (Grenade) et Fort Liberté (Haïti) deviennent « Tsunami Ready »

Cérémonie de reconnaissance « Tsunami Ready » à Fort Liberté (Haïti), le 28 septembre 2018.

Deux municipalités des Caraïbes, la Paroisse de Saint Patrick (Grenade) et Fort Liberté (Haïti), ont été désignées « Tsunami Ready » par la Commission océanographique intergouvernementale (COI) de l’UNESCO en reconnaissance des efforts déployés pour satisfaire aux exigences internationales en matière de préparation et de réaction à cette catastrophe naturelle.

Comme bien d’autres villes côtières du nord d’Haïti, Fort Liberté (plus de 20 000 habitants) a été touché par un tsunami le 7 mai 1842. D’après une modélisation de tsunamis, environ 2 000 personnes seraient potentiellement exposées à une inondation provoquée par un tsunami de source locale impliquant un temps de réponse très court. Conscient du danger, M. Louis Jacques Etienne, maire de Fort Liberté, a déposé une demande de reconnaissance « Tsunami Ready », qui a été acceptée le 28 septembre 2018. Financé par l’USAID, le programme a été mis en œuvre avec le soutien de la Protection civile et du Service maritime et de navigation d’Haïti et de partenaires internationaux, notamment la COI/UNESCO et son Centre d’information sur les tsunamis dans les Caraïbes (CTIC), ainsi que le Service météorologique national de l’Agence américaine d’observation océanique et atmosphérique (NOAA) et le programme américain d’alerte aux tsunamis dans les Caraïbes (CTWP).

Une semaine plus tôt, le 20 septembre 2018, la Paroisse de Saint Patrick (Grenade) avait également reçu cette reconnaissance, donnant ainsi aux communautés côtières les plus vulnérables du pays les moyens d’agir efficacement face à un éventuel tsunami. Le CTWP et le CTIC ont mis en œuvre le projet en collaboration avec le gouvernement de la Grenade, des ONG et d’autres organisations régionales, grâce au financement également fourni par l’USAID.

L’obtention de la reconnaissance « Tsunami Ready » implique de répondre à une variété d’exigences en matière de préparation, notamment la cartographie des itinéraires d’évacuation et des zones susceptibles d’être inondées en cas de tsunami, l’installation de panneaux de signalisation d’alerte au tsunami, la distribution de matériel de préparation et de sensibilisation, des activités de sensibilisation et des exercices d’évacuation, la mise en place de procédures opérationnelles locales relatives aux tsunamis, ainsi que l’identification et la formation de points focaux locaux et nationaux pour la réception et diffusion d’alertes.

D’après la base de données mondiale sur les tsunamis de la NOAA, 75 tsunamis ont tué 4 484 personnes au cours des 500 dernières années. La tragédie du tsunami survenu en Indonésie le 28 septembre 2018 souligne la nécessité pour les communautés à risque d’élaborer des plans d’intervention d’urgence en cas de tsunami afin de sauver des vies et de minimiser les pertes économiques.

La reconnaissance « Tsunami Ready » n’est accordée qu’une fois le processus de vérification confirmant le respect des directives a été jugé satisfaisant ; la réalisation des projets pilotes en Haïti et à la Grenade s’est étalée sur un an et demi. Le programme est mis en œuvre par le Groupe intergouvernemental de coordination du Système d’alerte aux tsunamis et autres risques côtiers dans la mer des Caraïbes et les régions adjacentes de la COI (GIC/CARIBE EWS).

La Paroisse de Saint Patrick et Fort Liberté se joignent à plus de 50 autres communautés côtières des Caraïbes qui ont été reconnues comme étant prêtes à faire face à un éventuel tsunami. Le projet pilote du CARIBE EWS « Tsunami Ready » est inspiré du programme américain Tsunami Ready® en place à Porto Rico et aux Iles Vierges américaines ainsi que du projet « Tsunami Ready » piloté conjointement par la COI-UNESCO et la NOAA, qui a reconnu les nominations d’Anguilla et des Iles Vierges (Royaume-Uni). Peu avant l’ouragan Irma, les Iles Vierges britanniques avaient renouvelé leur statut « Tsunami Ready » dans le cadre du programme CARIBE EWS.

Plusieurs autres États membres des Caraïbes ont manifesté leur intérêt pour la mise en œuvre du programme de reconnaissance « Tsunami Ready », également expérimenté dans les trois autres systèmes régionaux d’alerte précoce aux tsunamis dirigés par la COI/UNESCO dans l’océan Indien, l’océan Pacifique et l’Atlantique du Nord-Est, la Méditerranée et les mers adjacentes.

Pour plus d’information, veuillez contacter :

Bernardo Aliaga (b.aliaga(at)unesco.org)




<- retour vers Toutes les actualités
Retour en haut de la page