Kim Phuc Phan Thi

©UNESCO
Kim Phuc Phan Thi, ambassadrice de bonne volonté de l'UNESCO

Canadienne d’origine vietnamienne, Kim Phuc Phan Thi est la « fille de la photo » brûlée au napalm pendant la guerre du Vietnam. Agée de 9 ans sur la photo prise en 1972, Kim Phuc Phan Thi est aujourd’hui Ambassadrice de la paix. Elle incarne par excellence le pardon et la réconciliation.

A Washington, à l’occasion d’une cérémonie commémorative de la guerre du Vietnam, Kim Phuc Phan Thi a fait un discours devant les vétérans et a publiquement pardonné à l’officier qui avait ordonné le bombardement de son village au napalm.

Kim Phuc Phan Thi a été nommée Ambassadrice de bonne volonté de l’UNESCO en 1994. Militante pour la paix, elle a créé la la Fondation Kim Phuc qui vient en aide aux enfants victimes de la guerre en leur offrant un soutien médical et psychologique pour les aider à surmonter leurs traumatismes.

Kim Phuc Phan Thi finance également des projets d’écoles et d’hôpitaux dans le monde entier, comme en Ouganda, au Timor-Leste, en Roumanie, au Tadjikistan, au Kenya et en Afghanistan.

Retour en haut de la page