Le musée vivant du Fandango


Sélectionné en 2011 sur le Registre de bonnes pratiques de sauvegarde

Le fandango est un style musical et de danse populaire pratiqué dans les communautés côtières au sud et sud-est du Brésil. Les chansons fandango sont appelées ''modas'' et sont jouées avec des instruments de musique faits à la main : la viola, le violon populaire et le tambour sur cadre. Traditionnellement, on offrait les fandangos pour rétribuer des activités collectives, telle que la plantation, la récolte et la pêche. Cependant, le fandango perd de son prestige et de son sens d’identité en raison d’une diminution du travail collectif : de nombreux représentants sont morts et les nouvelles générations y sont indifférentes. Le musée vivant de Fandango a été créé pour promouvoir des actions de sauvegarde du fandango en tant que part importante de leur patrimoine culturel. Cette initiative a été prise par une organisation non gouvernementale, l’Association culturelle Caburé. Environ 300 praticiens locaux – les ''fandangueiros'' – ont participé à la création d’un musée communautaire de plein air et d’un circuit de visites et d’échanges d’expériences, qui comprend des maisons de ''fandangueiros'' et de fabricants d’instruments musicaux, de centres culturels et de centres de recherche, et de lieux de vente d’artisanat local. Le musée organise des actions de sensibilisation, tels que des spectacles locaux et des ateliers avec des enseignants, la publication de livres et de CD, la création d’un site web et la mise à disposition de collections bibliographiques et audiovisuelles. Le modèle se fonde sur la coopération et peut être adapté à d’autres expressions culturelles et à des contextes régionaux similaires en prenant en compte leurs caractéristiques locales.