http://www.unesco.org/culture/ich/fr/RL/00673

La pêche aux crevettes à cheval à Oostduinkerke

Inscrit en 2013 (8.COM) sur la Liste représentative du patrimoine culturel immatériel de l’humanité

Pays : Belgique

Identification

Description

La pêche aux crevettes à cheval à Oostduinkerke

Douze familles d’Oostduinkerke participent à la pêche aux crevettes, chacune ayant sa spécialité, comme le tissage des filets ou la connaissance des chevaux de trait brabançons. Deux fois par semaine à Oostduinkerke, sauf en hiver, les chevaux brabançons s’enfoncent dans l’eau jusqu’au poitrail et avancent parallèlement à la côte, en tirant des filets en forme d’entonnoir que deux planches en bois maintiennent ouverts. Une chaîne racle le sable pour créer des vibrations qui font que les crevettes bondissent et entrent dans le filet. Les pêcheurs versent leur prise dans les paniers fixés sur les flancs du cheval. Les crevettes sont plus tard cuites et dégustées. Une bonne connaissance de la mer, une bande de sable adaptée et un degré élevé de confiance et de respect envers le cheval sont indispensables aux pêcheurs. Cette tradition procure à la communauté un fort sentiment d’identité collective et joue un rôle central dans les événements sociaux et culturels, notamment la Fête de la crevette, qui dure deux jours et que la communauté locale prépare pendant des mois, en construisant des chars, en organisant des spectacles de rue et en fabriquant des costumes. Un concours fait participer des centaines d’enfants, qui sont initiés à la pêche aux crevettes, et le cortège de la crevette attire plus de 10 000 visiteurs. Les pêcheurs de crevettes fonctionnent sur les principes du partage des valeurs culturelles et de l’interdépendance : les plus expérimentés enseignent les techniques aux débutants et partagent avec eux leurs connaissances sur les filets, les marées et les courants.

Documents

Décision 8.COM 8.5

Le Comité (…) décide que [cet élément] satisfait aux critères d’inscription sur la Liste représentative du patrimoine culturel immatériel de l’humanité comme suit :

  • R.1 : La pêche aux crevettes à cheval permet aux pêcheurs expérimentés de transmettre leurs connaissances et leur savoir-faire aux jeunes générations, tout en donnant à la communauté d’Oostduinkerke un sentiment d’identité et de respect du milieu marin ;
  • R.2 : L’inscription de la pêche aux crevettes sur la Liste représentative pourrait accroître la visibilité du patrimoine culturel immatériel en général et sensibiliser à l’importance de petites traditions locales ; tout en soulignant les relations étroites entre les humains, les animaux et la nature, et en favorisant le respect du développement durable et de la créativité humaine ;
  • R.3 : Les efforts passés et en cours des détenteurs eux-mêmes, des gouvernements locaux et de l’État partie ont contribué à la sauvegarde de la pêche aux crevettes ; plusieurs mesures sont proposées pour sa documentation, sa transmission et sa promotion, y compris des réseaux nationaux et internationaux et la surveillance par la communauté des effets de son éventuelle inscription ;
  • R.4 : Les pêcheurs de crevettes et représentants des communautés ont initié la candidature et ont activement participé au processus de candidature en coopération avec les chercheurs, et ont donné leur consentement libre, préalable et éclairé à l’inscription ;
  • R.5 : Avec la participation de la communauté concernée, la pêche aux crevettes à cheval à Oostduinkerke a été incluse en 2009 dans l’Inventaire du patrimoine culturel immatériel de la Flandre (Belgique), dressé et régulièrement mis à jour par l’Agence pour les arts et le patrimoine du Ministère flamand de la culture.

Diaporama

Vidéo


© 2010 by NAVIGO - Nationaal Visserijmuseum

Ces vidéos (et bien d’autres) sont aussi consultables depuis le site des archives multimedia de l’UNESCO