La parranda de San Pedro de Guarenas et Guatire


Inscrit en 2013 (8.COM) sur la Liste représentative du patrimoine culturel immatériel de l’humanité

© 2012 by Centro de la Diversidad Cultural
Chaque année, dans les petites villes de Guarenas et de Guatire, les fidèles de saint Pierre l’Apôtre célèbrent le jour de Saint-Pierre par une série de fêtes et de rituels populaires. Une image de saint Pierre est conservée dans chaque église de la ville tandis que les participants chantent des airs populaires. À minuit, après avoir assisté à la messe, les participants sortent l’image de l’église et parcourent les rues de la ville. Le cœur de cette fête est la mise en scène de l’histoire de l’esclave María Ignacia, dont la fille aurait été guérie par le saint. Les "parranderos" endossent les rôles clés de cette histoire et portent des costumes colorés et minutieusement confectionnés, qui représentent chacun un personnage différent. D’autres participants portent des drapeaux et des banderoles, dansent, jouent des instruments de musique, chantent et improvisent des airs populaires. Les femmes y participent en organisant des ateliers pour préparer et former les jeunes générations ; elles sont également chargées de décorer l’église, d’habiller le saint et de cuisiner des plats traditionnels. Pendant le festival, les danseurs, leurs familles, les voisins et les autres adultes et enfants de la communauté se rassemblent pour partager et vivre des moments de joie et de convivialité. Chaque rassemblement sert à célébrer l’esprit de la communauté, l’énergie et la joie des danseurs, ainsi que la vitalité d’une tradition qui symbolise et permet de renforcer la lutte contre l’injustice et les inégalités.